•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le centre-ville d'Halifax s'adapte à la nouvelle normalité

_H5Q4029

Les trottoirs sur des rues commerciales seront agrandis pour permettre la distanciation physique.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Kassandra Nadeau-Lamarche

La Ville d’Halifax met sur pied un plan d’intervention en matière de mobilité dans la foulée des mesures entourant la COVID-19. La première phase permettra aux piétons de circuler plus sécuritairement sur des grandes artères commerciales.

Lors de la phase 1 du plan, les trottoirs sur deux rues commerciales d’Halifax, soit la rue Spring Garden et la rue Quinpool, seront agrandis pour permettre la distanciation physique.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Pour ce faire, les autorités retireront certains espaces de stationnement et de chargement.

Le travail pour l'élargissement des trottoirs est déjà commencé et devrait être terminé vers la fin de la semaine.

La rue Quinpool, à Halifax.

La rue Quinpool, à Halifax (archives).

Photo : Radio-Canada / Frederic Wolf

De plus, les feux de circulation de certaines artères ont été modifiés pour réduire les temps d'attente aux passages pour piétons.

La Municipalité envisage également la possibilité de transformer certaines rues supplémentaires en rues piétonnes dans les prochaines phases du plan pour stimuler l’économie locale.

Finalement, des toilettes portatives ont été installées à l’extérieur de la bibliothèque publique pour ceux qui n’ont pas accès à des salles de bain pendant que les infrastructures sont fermées.

Les autres phases devraient être présentées dans les prochaines semaines.

Lara Cusson, propriétaire du Café Lara à Halifax, se réjouit de cette nouvelle.

C’est une très belle initiative de la part de la Municipalité régionale d’Halifax. Ça a déjà été fait dans d’autres villes du Canada et ça va être multiplié dans les autres municipalités de la Nouvelle-Écosse, dit-elle.

Selon Mme Cusson, la réouverture risque de présenter son lot de défis.

Ça va être très difficile de rouvrir. Il y a beaucoup de business qui ne vont pas survivre la réouverture.

Lara Cusson, propriétaire du Café Lara à Halifax et présidente d’une association des petites entreprises de la Nouvelle-Écosse

Nos coûts de réouverture sont extrêmement élevé, avec toute les règles à suivre, on a beaucoup de produits à acheter et on doit engager un peu plus de staff pour s’assurer que tout est propre à tout moment, expose-t-elle.

Distanciation dans les autobus

Alors que l’économie reprend graduellement et que la population se prépare à retourner au travail, la Ville a décidé de garder en place les mesures de distanciation physique placées dans les autobus et traversiers.

Les mesures de distanciation physique, soit la limite de passagers et l'entrée par l'arrière, sont là pour de bon, même si les gens retourneront au travail.

Un autobus à Halifax.

La Municipalité compte bientôt augmenter le nombre d’autobus sur les routes (archives).

Photo : CBC / Robert Short

Le nombre de passagers à bord sera donc toujours restreint. Toutefois, la Municipalité compte bientôt augmenter le nombre d’autobus sur les routes pour répondre à une possible augmentation d’usagers.

Avec les informations d'Olivier Lefebvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Politique municipale