•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pétition est lancée pour empêcher un projet de coupe à blanc

Une rivière avec une forêt en arrière-plan.

De nombreuses personnes en Saskatchewan sont inquiètes à propos d'un projet de coupe à blanc de l'entreprise Sakâw Askiy Management, au nord de Prince Albert.

Photo : Nathan Puffalt

Radio-Canada

En Saskatchewan, une pétition demande que la province intervienne en suspendant un projet de l’entreprise Sakâw Askiy Management, au nord de Prince Albert, qui implique une coupe à blanc d’environ 20 000 hectares de forêt par année, et ce, pendant 20 ans.

L’exploitation forestière pourrait débuter cet automne, mais de nombreuses personnes estiment qu’il s’agirait d’une grave erreur.

C’est pourquoi une pétition a été lancée récemment pour empêcher ce projet de se réaliser. Des milliers de personnes l’ont signée jusqu’à maintenant.

Nous avons besoin de plus de temps pour élaborer une stratégie d’exploitation forestière plus durable, affirme la directrice du Festival de musique Ness Creek, Carlie Letts.

Nous étions très choqués lorsque nous avons pris connaissance du projet [de l’entreprise Sakâw Askiy Management] pour la première fois et le fait que l’exploitation forestière pourrait avoir lieu dès le mois de septembre est vraiment incroyable. Nous aimerions avoir une place autour de la table et participer aux consultations, poursuit-elle.

Un porte-parole du ministère de l’Environnement de la Saskatchewan dit être au courant des préoccupations de certaines personnes au sujet du projet.

Des discussions sont en cours avec un groupe qui a exprimé ses inquiétudes à propos de l’exploitation forestière dans la région du lac Nesslin, et le Ministère a rencontré des représentants du groupe en mars, dit-il sans toutefois confirmer si ces derniers étaient affiliés aux auteurs de la pétition.

Valeur importante pour l’industrie touristique

Carlie Letts soutient que les signataires de la pétition comprennent que le projet est d’une grande importance pour l’économie et les emplois liés à l’industrie forestière, mais elle est d’avis que la stratégie touristique dans la région est habituellement basée sur le tourisme durable.

Pour sa part, Nathan Puffalt, qui travaille notamment à Parcs Canada et qui réalise des vidéos pour promouvoir la forêt boréale près de Ness Creek, aimerait que la province évalue les répercussions économiques qu’une coupe à blanc aurait sur le tourisme dans le secteur.

Nous savons quelle est la valeur de cette forêt pour les entreprises forestières, mais quelle est la valeur de cette forêt pour les exploitants d'entreprises touristiques, toutes les communautés, tous ceux qui utilisent traditionnellement les terres, demande-t-il.

« Si le projet va de l’avant comme prévu, ce sera dévastateur. »

— Une citation de  Nathan Puffalt
Des lacs et une forêt.

Les lacs Nesslin et Swede, près du parc national de Prince Albert, en Saskatchewan, sont situés à l'intérieur d'une vaste zone forestière.

Photo : Nathan Puffalt

Des précédents

Ce n’est pas la première fois que la population saskatchewanaise exprime son mécontentement à propos du projet de coupe à blanc de l’entreprise Sakâw Askiy Management au nord de Prince Albert.

L’été dernier, beaucoup de gens s’étaient plaints du processus de consultations de l’entreprise et disaient ne pas être suffisamment informés sur le projet.

Le ministère de l’Environnement déclare toutefois que le projet de gestion forestière pour ce projet de coupe à blanc a été approuvé en 2018 et que la consultation publique est un élément important du processus. Il encourage toutefois ceux qui ont des inquiétudes à contacter directement l’entreprise.

De son côté, la société Sakâw Askiy Management n’a pas répondu aux demandes d’entrevue.

Avec les informations de Kendall Latimer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !