•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux sentiers de vélo au Parc du Mont-Comi

Un gros plan sur une roue de vélo.

De nouveaux sentiers de vélo de montagne seront ouverts cet été dans la Mitis (archives).

Photo : Getty Images / Sportpoint

Radio-Canada

Les amateurs de vélo de montagne pourront bientôt profiter de nouveaux sentiers dans la Mitis. Un projet de développement dans le secteur du Parc du Mont-Comi doit voir le jour dès juillet.

Le projet, mené par un organisme sans but lucratif, prévoit le développement de nouveaux sentiers de vélo de montagne de catégorie enduro sur une partie du Parc du Mont-Comi ainsi que sur les terres publiques.

C'est un plus pour nous, parce que j'opère déjà la remontée mécanique pour la descente en vélo de montagne, affirme le directeur général du Parc du Mont-Comi, Denis Roussel.

Il prévoit que ces nouveaux sentiers seront accessibles dès le 15 juillet.

C'est un projet qu'on avait déjà, indique pour sa part le préfet de la MRC de La Mitis, Bruno Paradis.

Dans la Mitis, on a quelques bijoux, dont le mont Comi. [...] On veut augmenter le nombre d'utilisateurs et d'activités qui peuvent s'y faire.

Bruno Paradis, préfet de la MRC de La Mitis

Les responsables du projet espèrent inscrire les pistes qui verront le jour au mont Comi dans le circuit de vélo de montagne qui prend forme dans l'Est-du-Québec depuis quelques années. Ils souhaitent aussi d'attirer les sportifs de la région qui avaient l'habitude de se rendre au Nouveau-Brunswick pour pratiquer leur sport.

Avec la COVID-19, le monde va peut-être moins voyager et rester en place. Il y en a beaucoup qui allaient à Sugarloaf. Ils ont eu beaucoup de sous et c'est mieux aménagé. On peut peut-être ressembler à ça nous aussi dans une couple d'années, avance M. Roussel.

Des remontées mécaniques se rendent jusqu'au sommet du Mont-Comi, qui offre une vue sur les paysages de La Mitis.

Le Parc du Mont-Comi offre déjà des sentiers pour la descente en vélo de montagne (archives).

Photo : Radio-Canada

On sait que ceux qui vont à Campbellton, ce sont beaucoup des gens de Rimouski-Neigette et de la Mitis, donc on voulait permettre à nos gens d'ici de découvrir ce sport, ajoute M. Paradis.

Sa MRC investit d'ailleurs 70 000 $ dans le projet.

De ce montant, 50 000 $ seront pris à même le budget des fonds éoliens pour l'embauche du Gaspésien Guillaume Molaison, connu pour son expertise en construction de pistes de vélo de montagne. En tant que gestionnaire des travaux, il sera notamment chargé d'élaborer le tracé des sentiers.

Guillaume Molaison a notamment participé à l'aménagement de circuits aux parcs du Massif de Charlevoix, du Mont-Béchervaise à Gaspé, du mont York à Murdochville et du parc Beauséjour à Rimouski.

Guillaume Molaison s'appuie sur une mini-excavatrice, dans un sentier en développement.

Guillaume Molaison voit dans l'engouement du vélo de montagne une occasion d'affaires.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Les 20 000 $ restants proviendront du Fonds régions et ruralité et serviront entre autres à la signalisation, puisque le secteur comprend déjà des sentiers de VTT, de randonnée pédestre et équestre.

On parle d'un coût assez élevé du kilomètre parce que ce sont des travaux en forêt. On s'entend qu'on ne fait pas de coupe à blanc, c'est avec de la petite machinerie, tout en respectant l'environnement, explique M. Paradis.

La structure financière prévoit aussi un autre 20 000 $ qui sera amassé par l'organisme à la tête du projet.

En tout, 90 000 $ seront donc investis dans ce premier volet, qui sera probablement suivi dans les prochaines années d'autres étapes de développement de sentiers.

C'est le genre de créneau qu'on veut développer à long terme, affirme M. Paradis.

En ce sens, il admet que la MRC envisage la possibilité d'acquérir le Parc du Mont-Comi. On y réfléchit. C'est peut-être effectivement un pas dans cette direction, avance le préfet.

Avec les informations de Louis Lessard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Vélo de montagne