•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-Eugène-de-Ladrière renonce à son service incendie

Un camion du service incendie de Saint-Eugène-de-Ladrière

Saint-Eugène-de-Ladrière a finalement renoncé à avoir son propre service incendie (archives).

Photo : Radio-Canada

La municipalité de Saint-Eugène-de-Ladrière renonce finalement à son service incendie et joint celui de la MRC de Rimouski-Neigette.

Ce service local était l'un des rares à avoir résisté au mouvement de régionalisation des services de pompiers lancée à la suite de l'incendie de la résidence du Havre à L'Isle-Verte.

Le maire de la Municipalité, Gilbert Pigeon, affirme que la population et le conseil municipal étaient divisés sur la question.

Cependant, en raison notamment des difficultés éprouvées à recruter des pompiers volontaires, la Municipalité a dû se résigner.

Le maire Pigeon explique que Saint-Eugène-de-Ladrière ne pouvait plus compter sur les pompiers qui bénéficiaient de la clause de droits acquis, aussi appelée clause grand-père, qui leur permettait de continuer à travailler sans s'inscrire à une formation continue.

On avait cinq pompiers avec la clause grand-père qui ont fini [de travailler] en avril, dit-il. On avait 13 pompiers au total, mais on tombait à 8 pompiers. C'est une des raisons. C'est dur de recruter de nouveaux pompiers. Les pompiers ne gagnent pas leur vie avec cela.

Une décision applaudie

Le préfet de la MRC de Rimouski-Neigette, Francis St-Pierre, salue avec enthousiasme la décision du conseil municipal de Saint-Eugène-de-Ladrière de joindre son service d’incendie.

Je pense que tous les citoyens ont droit à un service de qualité. Notre service n'est pas parfait, mais on travaille toujours à s'améliorer. On met un accent énorme sur la prévention et on le voit d'année en année, nos statistiques sur les incendies majeurs diminuent.

Francis St-Pierre

Le préfet de la MRC Rimouski-Neigette et maire de Saint-Anaclet-de-Lessard, Francis St-Pierre

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Pour sa part, le directeur du service de sécurité incendie de la MRC, Ian Landry, promet que les citoyens de Saint-Eugène-de-Ladrière recevront les mêmes services que ceux des autres municipalités de la MRC.

Les immeubles plus à risque de la municipalité de Saint-Eugène, l'église, l'école, les commerces vont être visités par notre préventionniste. On a confiance que les citoyens de Saint-Eugène auront un service à tout le moins équivalent, sinon supérieur à ce qu'ils avaient à l'époque.

Saint-Eugène-de-Ladrière avait quitté le service régional en 2016 pour créer sa propre brigade de pompiers. Cette décision allait pourtant à l'encontre des recommandations du coroner Cyrille Delâge après la tragédie de L'Isle-Verte. Il recommandait le regroupement des petits services d'incendie locaux afin de mieux former les pompiers volontaires.

Avec les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale