•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les hôpitaux pourront pratiquer plus d'opérations non urgentes dès le 25 mai

Des médecins dans une salle d'opération

Certaines chirurgies non urgentes ont été reportées en raison de la pandémie.

Photo : iStock

Dès lundi, les hôpitaux de l'Alberta pourront pratiquer davantage d'interventions chirurgicales d’un jour non urgentes ainsi que des opérations nécessitant une nuit d’hospitalisation comme les chirurgies orthopédiques.

Ces interventions avaient été suspendues afin d'assurer que les hôpitaux aient assez de lits pour accueillir les patients atteints de la COVID-19. Les patients les plus gravement malades et ceux qui attendent depuis le plus longtemps seront contactés en premier, affirme le gouvernement albertain.

Avec 46 personnes atteintes de la COVID-19 qui sont hospitalisées dont six aux soins intensifs et étant donnée la diminution du nombre de nouveaux cas, l'Alberta estime qu'elle peut augmenter le nombre d'opérations chirurgicales pratiquées dans les hôpitaux.

Je sais que le report de chirurgies déjà planifiées a été difficile pour les patients et leurs familles, mais c’était la bonne chose à faire étant donné notre stratégie globale pour protéger les Albertains de la pandémie, déclare dans un communiqué le ministre de la Santé, Tyler Shandro.

Depuis le 4 mai, près de 3000 opérations planifiées ont été pratiquées à travers la province, selon le gouvernement de l’Alberta. Les interventions urgentes n’ont jamais été suspendues.

Aucun nouveau décès

Par ailleurs, l’Alberta a enregistré 42 nouveaux cas de COVID-19 et aucun nouveau décès depuis 24 heures. Le nombre total de cas actifs s’élève à 801 et le nombre total de décès se maintient à 135 dans la province.

La région de Calgary enregistre le plus de décès, soit 98 personnes ayant perdu la vie. Les nouveaux cas enregistrés proviennent cependant de toutes les régions de la province.

Jusqu’à présent, 216 168 Albertains se sont fait tester pour la COVID-19 et 4015 tests ont été effectués dans les dernières 24 heures.

Le gouvernement permet désormais aux résidents et aux employés des centres de soins longue durée ne présentant pas de symptômes de la COVID-19 de se faire tester sur une base volontaire. Selon la province, cette nouvelle mesure permettra d’effectuer jusqu’à 53 500 tests de dépistage.

Effectuer davantage de tests au sein de cette population vulnérable permettra d’améliorer notre capacité à détecter les cas rapidement, de prévenir de nouvelles éclosions et de garder les gens en sécurité, affirme le gouvernement albertain sur son site Internet.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Soins et traitements