•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un village de mini-maisons pourrait voir le jour à Edmonton pour les anciens combattants

Un dessin de trois mini-maisons collées les unes sur les autres.

Une représentation du village de mini-maisons proposé par Home for Heroes.

Photo : Home for Heroes

Radio-Canada

Un projet de construction de mini-maisons dans un quartier du nord d’Edmonton a été proposé au conseil municipal de la capitale albertaine afin d’héberger 20 anciens combattants sans-abri.

L’idée est celle de l’organisation sans but lucratif de Calgary Homes for Heroes qui veut construire des structures de 300 pieds carrés sur un terrain d’un acre dans le quartier Evansdale qui se trouve au sud de la 153e Avenue et au nord de la 94e Rue.

Le président et cofondateur de Homes for Heroes David Howard explique que le projet à l’approche holistique, a été conçu pour donner un foyer aux anciens combattants pendant environ deux ans et leur donner accès à des programmes d’aide, entre autres pour faire face au trouble de stress post-traumatique.

David Howard devant une mini-maison.

David Howard

Photo : CBC

Selon lui, environ 200 anciens combattants sont sans-abri dans la région d’Edmonton.

Pourquoi des mini-maisons?

David Howard explique que l’organisme a choisi des mini-maisons parce que certaines personnes qui sortent de la rue et qui sont placées dans des appartements plus grands ont tendance à accumuler des objets pour remplir l’espace.

Qu’est-ce qui vient avec cela? La honte. Puis, ils se coupent de la société. Quand ils font cela, ils se sentent coupables et cela peut mener à la consommation de drogue et d’alcool  , souligne-t-il.

Le village de mini-maisons comprendrait également un centre de ressources avec un conseiller sur place du lundi au vendredi ainsi qu’un espace extérieur pour les résidents.

Un rapport détaillant le projet sera soumis à une audience publique le 9 juin. Les résidents d’Edmonton pourront alors donner leur avis.

Pour que le projet devienne réalité, il faudra que le conseil municipal de la Ville accepte de rezoner le terrain où les mini-maisons seraient construites puisque celui-ci est présentement considéré comme terre agricole.

Home for Heroes a déjà reçu des commentaires au cours de rencontres informelles et de présentations. Certains résidents, par exemple, avaient alors indiqué qu’ils craignaient que des arbres matures soient abattus.

Home for Heroes a donc changé ses plans pour réduire le nombre de mini-maisons qui seraient construites passant de 27 à 20. Le changement permettrait, selon l’organisme, de conserver la majorité des arbres qui se trouvent sur le site.

La Ville d’Edmonton a également reçu des commentaires en lien avec le projet y compris des préoccupations selon lesquelles la valeur des propriétés dans le secteur diminuerait. D’autres ont mentionné que l’itinérance est déjà un problème dans le nord de la ville.

La plupart des commentaires sont toutefois positifs invoquant la proximité des services, du transport en commun et du lien étroit entre le nord d’Edmonton et la communauté militaire.

Le projet évalué à 4 millions de dollars serait réalisé en grande partie grâce à des dons.

Un village de mini-maisons a été complété à Calgary l’an dernier et a été financé à 90% par des donateurs privés, mentionne David Howard.

Malgré une certaine opposition, il a bon espoir que le projet pour Edmonton obtiendra l’appui du conseil municipal et de la majorité des résidents.

Avec les informations de Natasha Riebe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Pauvreté