•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vallée Duhamel, le studio québécois derrière le nouveau vidéoclip de Katy Perry

Une femme chante alors que des mains géantes tentent de l'attraper.

Un avant-goût du prochain vidéoclip de Katy Perry pour « Daisies », présenté à l'émission « American Idol »

Photo : Capture d'écran YouTube / Vallée Duhamel

Radio-Canada

Malgré la pandémie, certaines entreprises québécoises réussissent à tirer leur épingle du jeu. C'est le cas du studio Vallée Duhamel, qui a réalisé en confinement le prochain vidéoclip de nulle autre que Katy Perry, l’une des reines de la pop.

Le 17 mai dernier, le public a pu voir les premières images de cette vidéo à l’occasion de la finale de l’émission américaine American Idol, dans laquelle Katy Perry est également juge.

Il s’agissait en fait d’une adaptation du vidéoclip de Daisies, le prochain simple de la chanteuse. Le produit final sera dévoilé mardi, mais cet avant-goût nous donne une bonne idée de l’univers qui habite les deux artistes derrière Vallée Duhamel.

Le studio Vallée Duhamel a été fondé en 2013, à Montréal, par Julien Vallée et Ève Duhamel. Lui est designer graphique; elle, illustratrice et designer. Ensemble, ils produisent des vidéoclips pour des artistes comme Ariane Moffatt et Cœur de Pirate, ainsi que des publicités pour des entreprises comme Apple, Hermès, Coca-Cola, The New York Times et la Société de transport de Montréal (STM).

Changer de cap à la dernière minute

Avant la pandémie, la compagnie de disques de Katy Perry, Capitol Records, a contacté le studio pour la réalisation du vidéoclip de Daisies.

À l’origine, les deux artistes avaient prévu se lancer dans un vrai tournage en studio, mais il a rapidement fallu changer de concept et de scénario. Puis ils ont eu envie de se tourner vers l’animation 2D.

Ce qui devait prendre 10 semaines à réaliser en studio en a finalement pris 3 et demie, mais a impliqué un impressionnant exercice de coordination à distance.

En effet, ce sont plus de 30 animateurs et animatrices qui ont participé à la réalisation du clip. Le studio d’animation se trouvait à Buenos Aires, en Argentine, alors que la production était établie à Los Angeles, avec une autre productrice travaillant d’Amsterdam.

Toutes les communications ont eu lieu sur Zoom ou sur Skype en tenant compte des différents fuseaux horaires. On couvrait tout le globe. Il y en a qui se couchaient tard; d’autres qui se réveillaient de bonne heure, explique Ève Duhamel, un petit sourire aux lèvres.

Donner libre cours à son imagination

En plus d’économiser un temps considérable, le fait de choisir l’animation ouvrait la porte aux rêves les plus fous des deux cerveaux derrière le clip.

Il y a des scènes où toute la pièce se transforme. [...] La dernière pièce, on a décidé de la remplir d’eau, ce qui habituellement aurait engendré des coûts exorbitants [...] On s’est vraiment laissé aller au niveau de la créativité.

Cette liberté donne comme résultat un univers surréaliste, tout en couleurs éclatantes; une marque de commerce de Vallée Duhamel.

Daisies est le premier extrait du sixième album de Katy Perry, qui sera lancé au mois d’août.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Musique

Arts