•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un quatrième préposé aux bénéficiaires meurt de la COVID-19 au Québec

L'homme était âgé d'une quarantaine d'années et n'avait pas de problèmes de santé sous-jacents.

Un lit d'hôpital inoccupé dans la section des urgences.

Il s’agit du quatrième préposé aux bénéficiaires à mourir au Québec depuis le début de la pandémie.

Photo : CBC/Robert Short

Radio-Canada

Un préposé aux bénéficiaires, qui œuvrait depuis le début de la pandémie dans un CHSLD, est décédé, a confirmé dimanche le syndicat du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal.

Le père de famille d'une quarantaine d'années est mort jeudi. Il était aux soins intensifs depuis cinq semaines après avoir contracté la COVID-19 sur son lieu de travail.

Employé permanent à l'Hôpital chinois depuis cinq ans, il avait voulu prêter main-forte aux équipes soignantes dans les zones rouges infectées par le coronavirus en CHSLD. Il a travaillé dans plusieurs CHSLD, dont le Centre d'hébergement Yvon-Brunet et le Centre d'hébergement de Verdun.

Il était en poste dans un établissement basé sur le territoire du Centre-Sud de Montréal lorsqu'il a été infecté.

Selon les informations recueillies par Radio-Canada, cet homme n'avait pas de problèmes de santé sous-jacents.

Je crois que ça fait encore plus mal qu'on s'y attendait.

Alain Croteau, prés. Syndicat des travailleuses et travailleurs du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal (CSN)

La crise a contribué à resserre un peu les coudes entre les collègues. Cette perte-là semble faire très mal à nos membres, a-t-il précisé.

Le syndicat fait valoir, une fois de plus, que les besoins en équipement ne sont pas tous comblés. On ne peut pas se contenter de l'équipement qui est là en ce moment et dire "l'équipement est arrivé, les problèmes sont réglés", indique M. Croteau.

Plus tôt dans la journée, le syndicat avait publié ce message :

Nous faisons face à une nouvelle mort de trop. Depuis le début de la pandémie, nous sommes des milliers à mettre tous les efforts pour aider le Québec à traverser cette crise. Laisser sa vie au travail ne devrait jamais arriver et ce drame montre les risques que nous prenons chaque jour face à la COVID-19. Travailleuses et travailleurs de la santé en deuil.

Message de la Fédération de la santé et des services sociaux — CSN

Tout comme le syndicat, le CIUSS s'est dit attristé par la nouvelle.

La famille a demandé à ce que son identité ne soit pas divulguée.

Il s’agit d'un quatrième préposé aux bénéficiaires à mourir au Québec depuis le début de la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !