•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Difficile distanciation : plus de patrouilles du SPVG pour faire respecter les règles

L'épaule d'un policier ayant l'insigne de la police de Gatineau. Des jeunes circulant dans un parc sont visibles en arrière-plan.

Des agents du Service de police de la Ville de Gatineau ont surveillé plusieurs parcs dimanche, notamment dans le secteur d'Aylmer.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Ce n’est pas tout le monde qui a bien compris les consignes en matière de rassemblements, croit le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG). Le corps policier a décidé de multiplier les patrouilles dimanche pour faire respecter les règles sur les regroupements et la distanciation physique.

Avec l’assouplissement des règles sur les rassemblements après plusieurs semaines de confinement et l’arrivée de la belle saison, de nombreuses personnes ont mis le cap sur les espaces extérieurs publics comme la plage du parc des Cèdres à Aylmer tout au long de la fin de semaine.

Dimanche, c'est sous le regard attentif de plusieurs policiers que ce sont déroulés les rassemblements. Selon le lieutenant Jean-François Grégoire, le SPVG a intensifié sa présence à la plage, parce qu'il y avait de la consommation d’alcool dans un parc municipal et le non respect du deux mètres pour la distanciation sociale. D'après ses estimations, il y a eu samedi entre 400 et 500 visiteurs au parc des Cèdres.

Un groupe de personnes à la plage par une journée ensoleillée.

Plusieurs groupes de personnes profitaient du soleil à la plage du parc des Cèdres à Aylmer samedi.

Photo : Radio-Canada

Le corps policier mise d'ailleurs davantage sur la sensibilisation que sur les sanctions pour assurer le respect des consignes de santé publique.

J’ai des équipes de patrouilleurs qui vont vérifier de façon sporadique tous les autres parcs de la ville pour voir si la distanciation sociale est respectée et s’il y a de la consommation d’alcool, a ajouté le lieutenant Grégoire.

Le bureau de la ministre québécoise de la Santé, Danielle McCann, a précisé samedi que les rassemblements sur des propriétés privées ne doivent pas compter plus que 10 personnes. Ces dernières doivent également garder une distance de deux mètres entre elles en tout temps dans la mesure du possible.

La règle stipulant que les participants au rassemblement doivent venir d'au plus trois ménages est en fait une recommandation, selon la santé publique.

Quant aux rassemblements dans les espaces publics comme les parcs et les plages, il n'y a pas de limites sur le nombre de participants, mais ils doivent impérativement respecter une distance de deux mètres les uns des autres.

Il faut sévir davantage, soutient la conseillère Audrey Bureau

Ces patrouilles-là sont selon moi insuffisantes, parce que, là, avec le beau temps, la chaleur et le gouvernement qui assouplit légèrement ses règles, on voit qu'il y a une problématique majeure qui s’installe, croit cependant la conseillère du district d'Aylmer, Audrey Bureau.

Clairement, on a dépassé les limites et ce n’était pas acceptable comme situation, soutient-elle. Je ne pense plus qu’on doit être dans la prévention à ce stade. Ça fait des mois qu’on répète les règles. Tout le monde sait très bien ce que la santé publique nous demande de faire. Je serais favorable à ce qu’on y aille plus sévèrement auprès des citoyens.

L'élue entend d'ailleurs interpeller l'administration municipale pour déterminer de nouvelles manières de faire respecter les directives de santé publique alors que commence la belle saison.

Avec les informations de Fiona Collienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Forces de l'ordre