•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le centre de confinement de Sherbrooke resterait ouvert jusqu'en septembre

Vue du bâtiment du couvent Mont-Sainte-Famille

Le couvent Mont-Sainte-Famille de Sherbrooke est transformé en centre de confinement pour la COVID-19

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le seul centre de confinement de l'Estrie, situé dans le couvent des Petites Soeurs de la Sainte-Famille à Sherbrooke, devrait rester ouvert jusqu'en septembre.

Le centre permet d'accueillir des personnes infectées par la COVID-19 et qui ne peuvent s'isoler de façon sécuritaire. Il a aussi permis d'héberger des patients en transition vers un CHSLD ou une résidence devant respecter un isolement de 14 jours. Les usagers qui avaient été hospitalisés devaient aller dans ce milieu de transition avant de réintégrer leur milieu de vie après avoir été déclarés négatifs, précise Sylvie Moreault, la directrice du programme de soutien à l'autonomie des personnes âgées au CIUSSS de l'Estrie-CHUS.En un mois, 48 personnes ont été admises, dont deux en zone rouge.

« On est très heureux de ne pas avoir eu besoin davantage de notre zone rouge pour les usagers COVID positifs.  »

— Une citation de  Sylvie Moreault, la directrice du programme de soutien à l'autonomie des personnes âgées au CIUSSS de l'Estrie-CHUS.

Toutes les personnes hébergées au centre de confinement étaient des aînés. L'adaptation la plus importante a été pour les membres du personnel qui sont venus de différents milieux, dont certains qui n'étaient pas habitués de travailler avec une clientèle âgée, souligne Sylvie Moreault. Selon Sylvie Moreault, une entente verbale a été conclue. Il reste encore l'entente écrite à signer. L'entente actuelle se terminait le 13 juin.

Collaboration des occupantes et des propriétaires

Sylvie Moreault a tenu à remercier les Petites Soeurs de la Sainte-Famille qui ont accepté d'ouvrir leurs portes malgré la crainte qu'elles pouvaient éprouver. Également, Sylvie Moreault a souligné la générosité des propriétaires du bâtiment qui ont accepté de prêter gratuitement plus de 60 000 pieds carrés de l'immeuble.

« On trouvait ça assez exceptionnel de la part d'un partenaire d'accepter qu'on transforme une partie de son bâtiment, alors que lui a potentiellement d'autres projets pour cet édifice-là. »

— Une citation de  Sylvie Moreault, la directrice du programme de soutien à l'autonomie des personnes âgées au CIUSSS de l'Estrie-CHUS.

Après avoir réalisé en accéléré d'importants travaux, l'ouverture du bâtiment au plus fort de la crise a été un précieux allié de la santé publique. En gardant le centre en activité, malgré la diminution substantielle des cas de COVID-19 dans la région, les autorités sanitaires seront mieux outillées pour faire face à une deuxième vague. Même si on espère ne pas en avoir besoin, nous serons prêts pour répondre aux besoins de la population, indique Sylvie Moreault.

D'ici l'automne, le CIUSSS de l'Estrie-CHUS offrira toutefois sa contribution financière pour les coûts de chauffage et d'autres frais fixes nécessaires au bon fonctionnement du bâtiment. Sylvie Moreault tient toutefois à souligner qu'il s'agit de sommes très abordables, ce qui témoigne encore une fois de la générosité des propriétaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !