•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers une rentrée postsecondaire majoritairement virtuelle en Outaouais et à Ottawa

Le pavillon Tabaret de l'Université d'Ottawa.

Le pavillon Tabaret de l'Université d'Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Radio-Canada

Les directions des diverses maisons d’enseignement collégial et universitaire de la région sont déjà tournées vers la rentrée automnale. La situation change rapidement, mais les corps administratifs prévoient déjà donner la vaste majorité des cours de façon virtuelle. Tour d’horizon des diverses institutions de l’Outaouais et d’Ottawa.

L’Université du Québec en Outaouais (UQO)

Une affiche de l'UQO ça va bien aller.

L'Université de l'Université du Québec en Outaouais (archives).

Photo : Radio-Canada / Jonathan Dupaul

L’UQO n’a pas encore de plan définitif pour son trimestre d’automne 2020, mais elle explore divers scénarios afin de s’assurer que tout sera mis sur pied pour permettre une reprise des activités en présentiel, qu’elle soit totale ou partielle, ou en non-présentiel lors du trimestre d’automne. L’établissement se fiera aux directives du gouvernement du Québec avant de décider comme vont se dérouler les cours en septembre.

Le Cégep de l’Outaouais

Le Cégep de l'Outaouais (automne 2015).

Le Cégep de l'Outaouais (archives).

Photo : Radio-Canada / ICI Radio-Canada/Jean-Sébastien Marier

Contrairement à l’UQO, le Cégep de l’Outaouais n’a pas attendu les directives plus précises de la province pour dévoiler ses intentions pour le trimestre d’automne 2020. Il faut que les futurs étudiantes et étudiants […] aient une bonne idée de comment ça va fonctionner. On leur doit ça, ne serait-ce que pour diminuer une anxiété assez présente , a expliqué le directeur général du Cégep de l’Outaouais, Frédéric Poulin, en entrevue à Sur le vif vendredi.

L’institution collégiale va opter pour une formule hybride.On va essayer à l’automne d’élargir l’accès au Cégep, notamment pour les cours qui nécessitent de la présence, parce que ce sont des cours pratiques. Si tout va bien, avec l’accès à ces cours pratiques, peu importe l’année, on va tenter d’élargir la présence pour avoir des contacts entre les étudiants et les professeurs , a précisé M. Poulin.

Le Collège Universel

Le Collège Universel compte lui aussi offrir de nouveau des cours en classe sur son campus en plus des cours à distance. Le modèle retenu par le collège privilégie la formation en présentiel avec des classes réduites et respectant les mesures de distanciation sociale.

L'administration de l'établissement précise cependant qu'elle se conformera aux diverses directives ministérielles et de la santé publique.

Le Collège Héritage

Contrairement aux deux autres institutions collégiales de l'Outaouais, le Collège Héritage est toujours en train d'élaborer son modèle pour la rentrée automnale de 2020. Cela dit, tous les cours pour le trimestre d'été seront offerts uniquement en ligne.

L'Université d’Ottawa

Le pavillon Desmarais

Le pavillon Desmarais, toit de l'École de gestion Telfer, de l'Université d'Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Sébastien Marier

Si elle souhaite pouvoir accueillir les étudiants sur son campus, l’Université d’Ottawa indique néanmoins que tous [ses] cours, à quelques exceptions près, comprendront une option d’apprentissage à distance au trimestre d’automne . Si des cours en personne sont autorisés par la santé publique, les diverses facultés détermineront lesquels se donneront en classe.

L’Université Carleton

Affiche à l'entrée du campus où on peur lire le nom de l'établissement.

L'Université Carleton d'Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

De son côté, l’Université Carleton assure que tous les cours de première année seront en ligne pour le trimestre d’automne . Il en va de même pour tous les étudiants qui vont poursuivre leurs études de premier cycle. Les étudiants des cycles supérieurs auront, dans certains cas, accès au campus pour utiliser certaines installations dans le cadre de leurs travaux. L’autorisation de se rendre dans les locaux de l’établissement sera octroyée au cas par cas . L’Université Carleton entend dévoiler la liste de ces exceptions avant la rentrée.

L’Université Saint-Paul

Le campus de l'Université Saint-Paul, à Ottawa (archives)

Le campus de l'Université Saint-Paul, à Ottawa (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Sébastien Marier

L’Université Saint-Paul se tourne aussi vers les cours numériques pour le trimestre d’automne 2020. Il y aura à la fois des séances en ligne en direct et des séances enregistrées pour les étudiants. Dans quelques rares cas, la présence sur le campus sera néanmoins requise, notamment pour les cours de type "practicum" à la maîtrise et au doctorat en counselling et spiritualité , indique cependant la direction de l’établissement sur son site web.

Le Collège Algonquin

Édifice du collège avec affiche du « Advanced Technology Centre ».

Le collège Algonquin (archives).

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

La direction du Collège Algonquin demeure, pour le moment, plus prudente quant à ses intentions pour la rentrée. Elle n’invoque pas de plans concrets, mais plutôt un scénario le plus probable s’appuyant sur les lignes directrices de la province.

Selon ce scénario, les étudiants du collège auront droit à un modèle présentiel restreint qui comprendra à la fois des cours en classe et à distance, un peu comme ce que propose le Cégep de l’Outaouais.

Le Collège La Cité

Vue extérieure du collège La Cité à Ottawa.

Le Collège La Cité à Ottawa (archives).

Photo : Emilien Juteau - CBC Ottawa

Le Collège La Cité, lui, entend imiter les universités de la capitale en favorisant au maximum l’apprentissage en distance, mais en permettant un accès très limité à son campus.

Les cours ayant un volet pratique essentiel qui nécessitent des équipements spécialisés seront offerts au Collège en suivant les normes de distanciation physique et les autres recommandations émises par les autorités de santé publique, peut-on lire sur le site de l’institution collégiale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !