•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents du nord de la Saskatchewan se voient refuser des rendez-vous médicaux

Leeann et Jason Smith devant leur maison.

Trois optométristes de Saskatoon ont refusé un rendez-vous à Leeann et Jason Smith sous prétexte qu'ils habitent dans le nord de la province.

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

Des Saskatchewanais affirment que des services médicaux leur ont été refusés dans le sud de la province parce qu’ils habitent dans le nord, une région particulièrement touchée par la COVID-19 depuis le début de la pandémie.

Leeann Smith, qui réside à Pinehouse Lake, a récemment pris un rendez-vous chez le dentiste pour son mari à Saskatoon, à cinq heures de route du domicile du couple.

Voulant faire d’une pierre deux coups, elle a aussi tenté de lui prendre un rendez-vous chez l’optométriste, mais en vain. Trois optométristes différents ont été appelés ; ils ont tous refusé de les recevoir en clinique, raconte-t-elle.

J’étais très troublée et tellement en colère. Je leur ai dit qu’il n’y avait aucun cas actif à Pinehouse Lake et ils ont dit que ça n’avait aucune importance, qu’ils ne verraient personne du nord.

Leeann Smith, résidente de Pinehouse Lake

Pour la directrice de l’Association des optométristes de la Saskatchewan Sheila Spence, la façon dont Leeann Smith et son conjoint ont été traités est inconcevable.

Tous nos membres doivent rendre leurs services aux patients avec la même diligence, indépendamment de leur statut économique, de leurs croyances ou de leur origine. Cela fait partie de nos règlements professionnels. Malheureusement, nous essayons de composer avec la COVID-19 du mieux que nous pouvons. C’est nouveau et effrayant.

Sheila Spence, directrice de l'Association des optométristes de la Saskatchewan

En date de vendredi, 99 cas de la COVID-19 étaient considérés comme actifs en Saskatchewan, la plupart d'entre eux provenant de La Loche et des environs.

Les déplacements non essentiels sont toujours limités dans le nord-ouest de la province. Les résidents sont toutefois autorisés à se rendre dans le sud pour des rendez-vous médicaux.

Le ministère de la Santé de la Saskatchewan rappelle de son côté que toutes les personnes qui fournissent des services médicaux, alimentaires ou d’hôtellerie doivent prendre les précautions nécessaires, peu importe où ils se trouvent.

Combien de temps?

Catherine Currie, une résidente de Beauval, devait se rendre à Saskatoon pour deux rendez-vous médicaux. Ils ont finalement été annulés.

Catherine Currie assise dans un restaurant.

Catherine Currie

Photo : Radio-Canada

Les professionnels de la santé m’ont indiqué qu’ils ne me verraient pas tant que la crise n’est pas terminée.

Catherine Currie, résidente de Beauval

Selon la Saskatchewanaise, ces refus sont injustes et préjudiciables. Elle rappelle que le virus est partout en province, pas seulement dans les communautés du nord.

« Cela pourrait durer plusieurs années. Est-ce qu'on va me refuser un service médical pendant deux ans? Ça ne va pas marcher avec moi  », dit-elle.

Réservation annulée

Erik Peterson est enseignant à La Loche. Il a récemment tenté de réserver une chambre à l’hôtel Best Western Marquis Inn & Suites à Prince Albert pour sa femme et lui, mais cela n'a pas été possible.

Erik et Kate Peterson portent des masques.

Erik et Kate Peterson

Photo : Radio-Canada

Selon lui, la réservation a été refusée parce que son permis de conduire indique que son adresse est à La Loche, une communauté durement touchée par la pandémie de COVID-19.

Depuis que la pandémie a commencé à La Loche, la plupart des gens ont fait ce qu’il fallait. Nous sommes à peine sortis de chez nous pendant deux mois, à part pour faire des courses.

Erik Peterson, résident de La Loche

L’hôtel Best Western Marquis Inn & Suites à Prince Albert n’a pas répondu aux questions de CBC/Radio-Canada.

Le couple a finalement réussi à réserver une chambre dans un autre hôtel. Il a toutefois utilisé les informations de Kate, dont l’adresse est à Terre-Neuve-et-Labrador.

Avec les informations d'Emily Pasiuk et Bonnie Allen

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Santé publique