•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une maison de vente aux enchères bat son record de fréquentation grâce à Internet

Vue aérienne extérieure de certains des biens qui étaient à vendre, dont des camions, de la machinerie lourde et des autocaravanes.

Près de 10 700 objets étaient à vendre.

Photo : Fournie par Ritchie Bros.

Radio-Canada

La maison de vente aux enchères Ritchie Bros. basée à Nisku au sud d’Edmonton a battu son record de fréquentation grâce à une vente entièrement en ligne qui a eu lieu la semaine dernière.

La pandémie de COVID-19 a forcé l’entreprise à se tourner vers Internet pour sa vente qui avait lieu du 11 au 15 mai.

Plus de 23 500 personnes provenant de 58 différents pays ont profité de l’occasion pour miser sur certains objets.

C’était intéressant pour nous de voir qu’il y a encore une demande importante , souligne le responsable des ventes de Ritchie Bros., Brian Glenn.

Près de 10 700 biens ont été vendus lors de l’événement pour une valeur totale de 184 millions de dollars. La grande majorité était liée à la construction ou au transport.

Brian Glenn mentionne que la vente a attiré l’attention de nombreuses compagnies de l’Australie, de l’Allemagne, des États-Unis et des Émirats arabes unis.

Selon lui, ces compagnies ont tenté de miser sur la situation difficile du secteur pétrolier et gazier de l’Alberta et de profiter du fait que certaines compagnies qui sont en affaires dans la province ont choisi de réduire leurs activités.

Malgré l’intérêt mondial, 87 % des biens ont été vendus à des Canadiens et près de la moitié de ce pourcentage l’a été à des Albertains.

La vente uniquement en ligne a connu un tel succès que Ritchie Bros. continuera d’utiliser le modèle. Brian Glenn affirme même que cela pourrait devenir la norme pour l’entreprise même lorsque la pandémie prendra fin.

Avec des informations de Travis McEwan

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Économie