•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprises des activités culturelles : les réactions dans l’Est-du-Québec

Certains musées ne seront pas prêts à accueillir le public dès le 29 mai.

Deux femmes devant des oeuvres exposées dans une galerie d'art

Les deux artistes Esther Thériault et France Cayouette lors d'un vernissage au Musée acadien de Bonaventure (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Radio-Canada

Même si Québec a donné le feu vert à la reprise de certaines activités culturelles, dont celles des musées, à partir du 29 mai, plusieurs institutions muséales doivent encore faire face à de nombreux défis.

L'annonce du ministère de la Culture réjouit les directions des musées de l’Est-du-Québec, même si les préparatifs pour recevoir le public s’avèrent complexes.

Le Musée acadien du Québec à Bonaventure

Le Musée acadien du Québec à Bonaventure (archives).

Photo : Dylan Page

La directrice du Musée acadien du Québec à Bonaventure, Rachel Lapointe, salue la décision de Québec, mais mentionne que son établissement ne sera pas prêt à accueillir les visiteurs dès le 29 mai. Elle prévoit plutôt ouvrir vers la mi-juin, mais compte implanter de nombreux changements.

On va devoir restreindre le nombre de visiteurs en même temps, on ne pourra pas faire de visites guidées dans nos expositions. Évidemment les visiteurs n'auront pas accès aux audioguides.

Rachel Lapointe, directrice du Musée acadien du Québec à Bonaventure

Mais notre équipe va être là, on aura des étudiants d'été qui vont être là pour rassurer et répondre aux questions et s'assurer que ce soit une expérience optimale pour les visiteurs, ajoute-t-elle.

Rachel Lapointe, directrice du Musée acadien du Québec

Rachel Lapointe, directrice du Musée acadien du Québec (archives)

Photo : Courtoisie: Musée acadien du Québec à Bonaventure

Malgré tout, le Musée acadien du Québec prévoit rendre accessible au public un tout nouveau dispositif d'interprétation qui propose une expérience interactive aux visiteurs. Des employés vont s'assurer que l'objet qui doit être manipulé pour actionner le dispositif sera désinfecté entre chaque personne.

Pertes financières prévues

Malgré la réouverture, certains musées estiment qu’ils subiront d’importantes pertes financières. 

Le musée Exploramer à Sainte-Anne-des-Monts

Le musée Exploramer à Sainte-Anne-des-Monts (archives)

Photo : Radio-Canada / Marie-Josée Paquette-Comeau

À Sainte-Anne-des-Monts, le Musée Exploramer pense pouvoir accueillir entre 60 et 75 visiteurs par jours, comparativement à 600 en temps normal. On prévoit que les pertes seront énormes, déplore Sandra Gauthier, la directrice du musée.

Même son de cloche au Musée de la Gaspésie. Le directeur général, Martin Roussy, se réjouit qu'une date soit enfin fixée, mais déplore que cette annonce ne soit pas assortie d'une aide financière pour le milieu culturel.

On pensait que ça viendrait avec une annonce de soutien financier pour qu'on soit en mesure d'absorber l'investissement que ça va nous demander pour les mesures sanitaires qu'on a à mettre en place.

Martin Roussy, directeur général du Musée de la Gaspésie
Des maquettes de navire sont exposées dans une salle d'exposition du Musée.

Le Musée de la Gaspésie (archives)

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Martin Roussy estime qu'il faudra au moins un mois de travail avant d'être prêt à accueillir les visiteurs au Musée de la Gaspésie.

D’autres secteurs culturels toujours en attente

Certains secteurs culturels comme les salles de spectacle ne savent toujours pas quand ils pourront eux aussi amorcer leur déconfinement. De nombreux diffuseurs de spectacle sont déçus du flou qui persiste entourant le retour de leurs activités.

La directrice du Centre des Arts de Baie-Comeau, Marielle-Dominique Jobin, explique que plusieurs demandes de précisions ont été faites par les diffuseurs, mais qu'elles sont restées lettre morte.

On est patient et on comprend qu’il y a des priorités autres, la santé notamment, mais c’est certain qu’on est déçu et qu’on aurait aimé avoir une date, avoir un horizon de planification par rapport au milieu culturel.

Marielle-Dominique Jobin, directrice du Centre des Arts de Baie-Comeau

On ne peut pas penser rouvrir du jour au lendemain. Il va falloir se préparer et y réfléchir, mais avoir un horizon clair, c’est ce qu’on demande depuis plusieurs semaines et on n’a pas encore eu de réponse, précise-t-elle.

Retour des bibliothèques et des ciné-parcs

En plus des institutions muséales, la ministre de la Culture, Nathalie Roy, a aussi annoncé la réouverture des comptoirs de prêts des bibliothèques et des ciné-parcs dès le 29 mai.

Ces établissements pourront reprendre leurs activités à leur rythme, selon certaines conditions élaborées par la CNESST.

Vu en plongé du premier étage à partir de la mezzanine

Intérieur de la bibliothèque Lisette-Morin de Rimouski (archives).

Photo : Radio-Canada

Dans les bibliothèques, l'accès aux rayons demeurera interdit. Les visiteurs ne pourront circuler que dans la zone des comptoirs de services. Dans les ciné-parcs, les aires de jeux seront fermées et seules les commandes pour emporter seront autorisées dans les aires de restauration.

Nathalie Roy a aussi annoncé la reprise des activités pour les studios d'enregistrement et pour la captation de spectacles en salle, mais sans public, dès le 1er juin.

Avec les informations de Nadia Ross, Isabelle Larose et Marie Kirouak-Poirier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Musée