•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feu de broussailles en Nouvelle-Écosse : l'ordre d'évacuation est levé

Deux pompiers et un camion de pompiers près d'un coucher de soleil.

Des pompiers dans la région de Porters Lake samedi soir

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Blanchet

Radio-Canada

L'ordre d'évacuation qui avait touché samedi près de 1000 résidents de la région de West Porters Lake, en Nouvelle-Écosse, a finalement été levé dimanche soir. Quelque 175 maisons avaient été ainsi vidées de leurs occupants, alors que les autorités luttaient contre un important feu de broussailles.

Un avis actualisé sur l'évacuation a été publié au moyen de hfxALERT, le système de notification de masse de la municipalité. L'incendie est considéré comme étant maîtrisé. Les pompiers ont bon espoir qu'il ne s'étendra pas.

Les équipes d'incendie et de secours de la région de Halifax vont tout de même demeurer sur les lieux, dans la région de Porters Lake, près de la sortie 19 de l'autoroute 107, pour éteindre les dernières flammes et s'assurer que le vent ne rallume pas le brasier. La sortie 19 est restée fermée jusqu'à 21 h dimanche.

Il y a encore des pompiers qui sont sur le sol et qui travaillent sur certains spots ici et là, mais c'est sous contrôle en ce moment, a indiqué Nadya-Lyse Paré, chef adjointe du service d'incendie d'Halifax.

Parmi les personnes qui ont été visées par l'ordre d'évacuation, on comptait les résidents de Candy Mountain Road. Les flammes se sont étendues sur plus de 50 hectares.

Des membres des services de secours, habillés en orange, se préparent pour un mouvement d'évacuation.

Des membres des services de secours se préparaient pour l'évacuation, samedi.

Photo : (CBC/Jeorge Sadi)

Aucune résidence n'a été touchée par les flammes. La cause de l'incendie n'a pas encore été déterminée par les autorités.

Une zone d'évacuation avait été mise en place samedi le long de West Porters Lake Road, et toute personne vivant sur le tronçon de route long de trois kilomètres, entre le numéro civique 141 et Bellefontaine Road, était priée de partir.

La GRC avait effectué du porte-à-porte samedi après-midi pour alerter les résidents.

Un hélicoptère dans le ciel.

Des hélicoptères luttent contre l'incendie.

Photo : (CBC/Jeorge Sadi)

Un deuxième incendie

Par ailleurs, un autre feu, situé cette fois près de Chester Grant, a éclaté vendredi soir, et sa superficie était estimée à plus de 20 hectares lorsque les équipes ont dû suspendre leurs efforts de lutte contre l'incendie pour la nuit. Un porte-parole du ministère des Terres et des Forêts de la Nouvelle-Écosse a indiqué que le feu a débuté vers 16 h 30 vendredi.

Un hélicoptère survole l'incendie.

Un incendie fait des ravages depuis vendredi près de Chester Grant, en Nouvelle-Écosse.

Photo :  CBC

La GRC, 20 services d'incendie et 2 hélicoptères du ministère des Terres et des Forêts sont intervenus sur les lieux pour tenter de maîtriser le feu.

Les équipes ont commencé à quitter les lieux tout juste après 21 h, vendredi, et sont revenues aux premières lueurs du jour, samedi matin, pour poursuivre leur travail. Samedi matin, la progression du feu s'est ralentie au point qu'il n'y avait plus de flammes vives, et que seuls quelques endroits ont dû être éteints.

Personne n'a été évacué vendredi, mais le représentant du ministère a indiqué dans un courriel que deux structures non identifiées avaient été détruites.

Vendredi, la GRC de la Nouvelle-Écosse avait fermé temporairement l'autoroute 12 près de Chester Grant en direction sud, à la hauteur de Rafuse Road.

Des restrictions liées à l'allumage de feux et des interdictions de brûler étaient déjà en vigueur dans toute la province.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Incendie