•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rassemblement extérieurs permis : bonheur autour du BBQ

Des brochettes de viande et de légumes sur un barbecue pendant une fête.

Pour bien des gens, les retrouvailles se dérouleront autour d'un BBQ.

Photo : iStock / torwai

Radio-Canada

Le moment attendu par tant de Québécois est enfin arrivé. À partir d’aujourd’hui, les gens peuvent se réunir en famille ou entre amis, pourvu que les consignes émises par la Santé publique pour limiter la propagation de la COVID-19 soient respectées.

Les rassemblements d’un maximum de 10 personnes sont maintenant permis. Initialement, Québec avait annoncé une limite de trois ménages, mais cette mesure ne se retrouve finalement pas dans le décret publié. C'est donc une simple recommandation.

L'engouement est manifeste chez certains Saguenéens rencontrés sur le terrain, alors que chez d’autres, la possibilité de retrouvailles laisse un sentiment mitigé.

On ne va pas commencer par des soupers, mais plutôt des apéros pour vraiment respecter la règle de rester à l'extérieur, a fait valoir un interlocuteur.

Pas tout de suite, on va attendre encore un petit peu, a confié un autre.

Les ventes de grillades montent en flèche

Pour de nombreux régionaux qui ont décidé de se regrouper après plusieurs semaines de confinement, le traditionnel BBQ sera de mise.

Le propriétaire de la boucherie Raymond et André, à Chicoutimi, témoigne de l’engouement pour les grillades depuis le retour du beau temps.

Cette semaine, c'est une semaine exceptionnelle qui va être dans les records de la boucherie Raymond et André. On a vécu quelque chose d'assez sensationnel. Avant, la vente client, c'était moins gros, les gens viennent et achètent beaucoup plus. Presque le double par client, remarque Sylvain Gauthier.

Sylvain Gauthier devant la boucherie Raymond et André

Le propriétaire de la boucherie Raymond et André, Sylvain Gauthier, constate une explosion des ventes de grillades avec le retour du beau temps.

Photo : Radio-Canada

Selon le psychologue Louis Legault, le fait de pouvoir retrouver ses proches après une longue période de confinement aura un effet bénéfique pour la santé mentale.

L'humain a besoin de retrouver ces éléments-là. Oui, sa santé mentale, son équilibre vont pouvoir reprendre forme et force et nous permettre de nous projeter dans l'avenir, analyse Louis Legault.

D'après le reportage de Flavie Villeneuve

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Santé