•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique permet l'expansion des terrasses cet été

À droite, un restaurant, à gauche, une terrasse en bois avec des parasols qui empiète dans la rue, où on voit deux clients. En arrière, on voit des plantes qui la séparent de la rue.

Les restaurants pourront agrandir leurs espaces de terrasses pour faciliter le respect des mesures d'éloignement physique entre les clients.

Photo : Tanya Fletcher/CBC

Radio-Canada

La province permettra aux restaurants, aux cafés et aux brasseries d’agrandir leurs terrasses cet été afin qu'ils puissent accueillir plus de clients tout en respectant l'éloignement physique d’au moins 2 mètres.

Les entreprises qui détiennent des permis pour servir de la nourriture et de l’alcool, ainsi que celles qui détiennent des permis de fabrication comme les distilleries, ont maintenant la permission d'étendre leurs services à une zone plus large, selon un communiqué publié vendredi.

La mesure doit permettre aux entreprises de maintenir plus facilement une distance de 2 mètres entre les clients pour minimiser la transmission du virus de la COVID-19.

La nouvelle directive s'applique également aux vignobles.

Les entreprises peuvent faire une demande en ligne auprès du Bureau pour le contrôle de l’alcool et du cannabis de la Colombie-Britannique sans payer de frais supplémentaires. Cependant, la province affirme que les gouvernements municipaux doivent aussi approuver les demandes.

Les établissements qui obtiendront l'autorisation auront la permission d'exploiter ds terrasses plus grandes jusqu’au 31 octobre.

La province a tenu à préciser que l’espace supplémentaire doit servir à garder la distance entre les clients et non à augmenter la capacité des établissements.

Il n’y aura pas d’inspection des lieux avant l’approbation des nouveaux permis, mais les inspecteurs feront des vérifications régulières pour assurer la conformité [des installations] avec les règlements, explique la province dans son communiqué.

L’industrie de la restauration a beaucoup souffert durant la pandémie en raison des restrictions de santé publique qui permettaient jusqu'à récemment seulement le service à emporter.

C’est une excellente nouvelle qui est la bienvenue parmi tous nos membres et les entreprises à travers la Colombie-Britannique, a dit Ian Tostenson, président de l’Association des restaurants de la province dans un communiqué. Cette pandémie a créé des défis sans précédent pour tout le monde.

Le maire de Vancouver, Kennedy Stewart, est satisfait de la décision provinciale et précise que des employés municipaux tentent d’accélérer l’autorisation des nouvelles terrasses à partir du 1er juin.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Société