•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux nouveaux cas de COVID-19 détectés au Manitoba

Une main portant un gant tient un écouvillon.

Les tests de dépistage de la COVID-19 sont maintenant ouverts aux personnes qui ne présentent pas de symptômes.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Deux nouveaux cas de COVID-19 ont été détectés vendredi, ont annoncé les autorités sanitaires du Manitoba dans un communiqué.

Aucun détail supplémentaire sur l’état de ces deux personnes n’est révélé dans le communiqué.

Le nombre total de cas positifs présumés et confirmés au Manitoba est de 292.

Une personne se trouve toujours à l’hôpital et 18 cas sont actifs, tandis que 267 personnes ont été guéries.

Le nombre de morts au Manitoba reste à 7. Jeudi, 873 tests ont été réalisés, soit 37 272 au total depuis février.

La province a récemment commencé à tester les personnes asymptomatiques pour tenter d’en savoir plus sur la propagation du nouveau coronavirus dans la population.

Pendant des semaines, le médecin hygiéniste en chef du Manitoba Brent Roussin refusait ce type de dépistage, car il jugeait que ces tests n’étaient pas assez fiables.

Le Manitoba a élaboré plusieurs options de surveillance sentinelle, y compris le lancement du dépistage volontaire pour les clients asymptomatiques, est-il indiqué dans le communiqué.

Les Manitobains qui se présentent à un établissement pour des soins non liés à la COVID-19 pourraient être invités à être testés dans le cadre du programme de surveillance sentinelle, est-il ajouté.

La participation à ces tests est volontaire et la prise en charge des patients ne sera pas affectée par le choix de se faire dépister ou non, stipule un document publié sur le site de Soins communs.

Cette mesure est entrée en vigueur alors même que, depuis vendredi, la limite du nombre de personnes présentes à un rassemblement a été relevée à 25 à l'intérieur et 50 à l’extérieur, à condition que des mesures d’éloignement physique soient en place.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Santé publique