•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du soutien pour les travailleurs de l'hôtellerie et les apprentis de l'Ontario

Les chaises sont levés dans un restaurant vide.

Le secteur de la restauration et de l'hôtellerie est l'un des plus touchés par la pandémie.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Radio-Canada

Le gouvernement de l’Ontario crée un “centre d’action virtuel” pour les travailleurs du secteur de l’hôtellerie et de la restauration qui sont sans emploi en raison de la pandémie de COVID-19, pour les aider à retrouver du travail ou répondre à leurs besoins de perfectionnement professionnel.

Le premier ministre Doug Ford a annoncé vendredi un investissement de 2 millions de dollars pour ouvrir ce centre virtuel, en partenariat avec la section locale 75 du syndicat UNITE HERE qui assurera son fonctionnement.

Ce syndicat représente les travailleurs du secteur de l'hôtellerie et de la restauration, mais aussi des champs de courses et casinos et des entreprises de blanchisserie, entre autres.

Les travailleurs visés pourront accéder à des services en ligne et par téléphone, comme du soutien en santé mentale par vidéoconférence, des groupes de pairs, des formations techniques ou du perfectionnement en anglais et compétences numériques.

Le secteur du tourisme représente quelque 35 milliards de dollars en Ontario, selon la province.

Aider les apprentis

Le gouvernement annonce aussi une subvention destinée aux apprentis de métiers qualifiés, pour leur permettre d’acheter des outils, équipements de protection et vêtements nécessaires pour démarrer leur carrière. Ils bénéficieront de :

  • 1000 $ pour ceux qui se destinent aux métiers du secteur de l'énergie motrice
  • 600 $ pour les métiers du secteur de la construction et industriel
  • 400 $ pour les métiers du secteur des services.

Quelque 19 000 apprentis qui ont contracté des prêts pour l’achat d’outils ou d’équipements seront par ailleurs dispensés de les rembourser, ce qui représente 500 dollars qui resteront dans les poches de chacun de ces travailleurs selon Doug Ford.

Les travailleurs et travailleuses du secteur de l'hôtellerie et de la restauration et nos gens de métier qualifiés sont parmi les plus durement touchés. Ces nouveaux programmes vont les aider à se préparer à reprendre le travail afin qu'ils puissent contribuer activement à la relance économique de l'Ontario , a déclaré le premier ministre.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Tourisme