•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Winnipeg enquête sur le 16e meurtre de l'année

Des policiers devant une maison.

Les policiers ont été appelés jeudi vers 9 h 30 pour intervenir dans une résidence de l'avenue Selkirk où un homme a été retrouvé blessé par balles.

Photo : Radio-Canada / CBC

Radio-Canada

Le Service de police de Winnipeg enquête sur le 16e homicide de l'année. L’an dernier, à la même époque, la police comptait le même nombre d’homicides, selon le porte-parole de la police, Rob Carver.

L’homme de 23 ans a été retrouvé blessé par balles jeudi matin près de l'ilôt 700, de l’avenue Selkirk.

Les forces de l’ordre ont choisi de ne pas dévoiler plus de détails sur l’identité de la victime. Elles indiquent qu'il est encore trop tôt pour savoir pourquoi des coups de feu ont été tirés.

Arrestation après une série d'incendies

La police a aussi annoncé l’arrestation d’un homme de 24 ans. Ce dernier est le principal suspect d'une série d’incendies criminels.

Entre le 16 et le 18 mai, les forces de l’ordre et les services paramédicaux de la Ville de Winnipeg sont intervenus à divers endroits de la capitale manitobaine pour circonscrire 14 incendies. Selon l’agent Rob Carver, le suspect n’a pas ciblé les lieux des incendies, qui n’ont pas fait de victimes.

Le suspect fait face à des chefs d'accusation d'incendie criminel mettant en danger la vie d’autrui, d'incendie criminel causant des dommages à des propriétés, de possession de matériel à incendie, de possession de dispositif d’incendie, de possession d’arme et de possession de drogue.

C’est assez rare de voir de tels faits. Ce n’est pas rare de voir des incendies criminels, mais c’est rare d’en voir une telle série au cours d’une si courte période , a déclaré le porte-parole de la police.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Crimes et délits