•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un record de débit Internet atteint par des scientifiques australiens

Des câbles de fibre optique branchés dans un appareil de réseautage.

La technologie décrite dans la nouvelle étude pourrait permettre d'augmenter la capacité des réseaux de fibre optique déjà existants.

Photo : iStock

Radio-Canada

Une équipe de recherche australienne a annoncé avoir enregistré un taux de transfert de données par Internet record à 44,2 Tb par seconde.

Cette vitesse permettrait, par exemple, de télécharger 1000 films en haute définition en une fraction de seconde, indique dans un communiqué l’Université Monash, à Melbourne, d’où proviennent des scientifiques responsables de l’étude.

Les résultats ont été publiés vendredi (Nouvelle fenêtre). Le record n’a pas été atteint seulement dans des conditions de laboratoire, mais aussi en utilisant le réseau existant de fibre optique entre deux des universités participantes, à 75 km de distance.

Pour atteindre de tels résultats, l’équipe de recherche a utilisé une puce optique à micropeigne de fréquences, plus petite qu’une pièce de 25 sous.

Le résultat annoncé vendredi est le plus haut débit enregistré pour une seule puce optique. Les puces optiques sont utilisées sur la planète dans les systèmes de communication par fibre optique.

En 2014, une autre équipe de recherche avait enregistré un débit de 255 Tb par seconde, en laboratoire, en utilisant de la fibre optique novatrice à 7 cœurs. Mais l’étude publiée vendredi laisse croire qu’on pourrait considérablement augmenter le débit Internet sur les infrastructures déjà existantes de fibre optique.

Les mesures de confinement mises en place un peu partout sur la planète pour lutter contre la propagation de la COVID-19 ont fait en sorte que le réseau Internet est plus sollicité que jamais.

Cette découverte pourrait permettre d’augmenter largement la capacité des réseaux mondiaux en quelques années, si elle est appliquée, espèrent les scientifiques.

Avec les informations de BBC, et The Verge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !