•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

93 feux sans surveillance à Gatineau : une interdiction non respectée

Un épais nuage de fumée s'élève par-dessus une forêt.

Le Service de sécurité incendie de Gatineau a noté une augmentation de feux ce printemps.

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Radio-Canada

Avec le temps chaud et sec des derniers jours, le Service de sécurité incendie (SSIG) de Gatineau réitère qu'il est interdit de faire des feux en plein air. Le SSIG note une augmentation des feux extérieurs ce printemps.

Feux de broussaille, incendies dus à des mégots de cigarette, depuis le début de l’année, les pompiers ont découvert 93 feux sans surveillance, comparativement à 41 à pareille date l’an dernier.Notre sécurité est déjà compromise par une pandémie, n'ajoutons pas de risques d'incendie , peut-on lire dans un communiqué de la Ville.

Tout feu en plein air est interdit en tout temps, que ce soit un feu de joie, un feu de camp, un feu à ciel ouvert ou un feu de défrichage.

Communiqué de la Ville de Gatineau

Les employés du SSIG ont effectué 243 vérifications pour des feux extérieurs depuis le début de l’année. Pour la même période l’an dernier, 79 vérifications ont été faites.

Toute personne qui se fait épingler peut recevoir une amende d’au moins 300 dollars.

Les foyers extérieurs, eux, sont permis sous certaines conditions.

Les sapeurs pompiers débordés en Outaouais

Un pompier forestier arrose un feu de forêt.

Un pompier forestier au travail

Photo : gracieuseté SOPFEU/William Huberdeau

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), a par ailleurs rappelé que le danger d’incendie est extrême un peu partout en province, dont l’Outaouais. Une interdiction de feu à ciel ouvert en forêt est d’ailleurs en vigueur depuis déjà plusieurs semaines.Depuis le début de l’année, les sapeurs de la SOPFEU ont dû intervenir à 52 reprises en Outaouais. La moyenne à cette période est de 21.

L’année passée, ça été une année d'inondations, de pluie, tout le contraire de ce qu'on vit cette année , explique Mélanie Morin, porte-parole de la SOPFEU.

100 % des incendies en Outaouais sont de cause humaine.

Mélanie Morin, porte-parole de la SOPFEU

Quatre incendies sont toujours en activité sur le territoire de l’Outaouais. Chaque journée apporte son lot de travail , soutient Mme Morin.

D'après les informations de Nathalie Tremblay et Josée Guérin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Incendie