•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les météorologues prévoient une saison des ouragans active au Canada

Un bateau échoué à Petit-Cap après la tempête.

L'ouragan Dorian a fait de nombreux dégâts, en 2019.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Hughes

Radio-Canada

En cette année spéciale, alors que sévit la pandémie de COVID-19, il sera tout aussi important pour les Canadiens de se préparer pour la saison 2020 des ouragans qui s’annonce plus active que la moyenne, a indiqué le Centre canadien de prévision des ouragans, vendredi.

Après les autorités américaines, jeudi, c’était au tour de celles du Canada de faire part de leurs prédictions pour la saison qui débute officiellement le 1er juin et se termine à la fin novembre.

Pour la sixième année de suite, on a eu une première tempête tropicale, Arthur, avant le début officiel de la saison, a notamment expliqué Bob Robichaud, météorologue du Centre canadien de prévision des ouragans.

L’expert a ajouté que c’était un record, mais que ce n’était pas vraiment alarmant, car la capacité du Canada à identifier les tempêtes au large s’est grandement améliorée avec l’ajout de nouveaux satellites au fil des ans.

La tempête Arthur s’est formée mardi au large de la côte est des États-Unis et s’est dissipée au milieu de l’océan Atlantique, jeudi.

Comme l’a indiqué l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique, jeudi, la saison 2020 sera supérieure à la normale et devrait compter de 13 à 19 tempêtes, de 6 à 10 ouragans, et de 3 à 6 ouragans de catégorie 3 ou plus.

Le nombre moyen de tempêtes au cours de la saison est de 12.

Comme chaque année, on demande aux gens de bien se préparer, mais il ne faudra pas attendre à la dernière minute cette année, a aussi dit M. Robichaud.

Il a évoqué les files d’attente déjà longues devant les quincailleries et autres magasins du genre en raison de la pandémie et des mesures sanitaires en place.

Selon M. Robichaud, la saison des ouragans de l'année dernière a également été très active, produisant 18 tempêtes – dont l'ouragan Dorian, qui a touché terre à Halifax, mais qui a surtout dévasté les Bahamas, en septembre 2019.

Les vents de Dorian, un ouragan de catégorie 5, se sont élevés à plus de 155 km/h par endroits et ont produit des dommages estimés à plus de 100 millions de dollars dans les Maritimes.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Conditions météorologiques

Environnement