•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pas de plus vers une fusion de Radio Taïga et de L’Aquilon

Un autocollant de Radio Taïga dans les studios de Radio Taïga.

Radio Taïga est en ondes 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 depuis 2001.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Les conseils d’administration des médias communautaires francophones des Territoires du Nord-Ouest recommanderont la fusion entre Radio Taïga et le journal L'Aquilon.

La recommandation qui a été présentée à la communauté franco-ténoise lors d’une consultation publique sur le sujet jeudi soir devra être approuvée à la prochaine assemblée générale annuelle conjointe des deux organismes à but non lucratif, prévue en septembre.

Des commentaires comme C’est tout à fait logique, lancé par l’entrepreneur Étienne Croteau, ou Pour moi, c’est une évidence , de Josée Clermont, du Collège nordique francophone, montre que la proposition a plu à la vingtaine de participants à la vidéoconférence.

Deux organismes, une direction

Même si les deux médias se partagent déjà la même direction et les mêmes membres du conseil d’administration depuis plusieurs années, la Société Radio Taïga et L'Aquilon restent légalement et financièrement des organismes distincts.

Lors de la dernière assemblée générale annuelle, le conseil d’administration conjoint des deux médias avait reçu le mandat d’étudier les options et la viabilité d’une fusion entre les deux organismes, afin surtout d'éviter le dédoublement du travail administratif.

Le journal L'Aquilon.

« L'Aquilon » fêtera ses 35 ans en 2021.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Le consultant Martin Théberge a été embauché pour faire cette analyse et faire ses recommandations au conseil d’administration.

Après avoir examiné les risques, les avantages et les effets que pourrait avoir ce genre de changement sur les deux organismes, il en est venu à la conclusion qu’une telle fusion serait positive.

Pour ne pas engendrer de difficultés liées à l’octroi d’une licence radio du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, le consultant recommande que ce soit la Société Radio Taïga qui fasse l'acquisition de tous les actifs de L’aquilon pour devenir un seul et même organisme.

Il recommande aussi, si la fusion est acceptée, de procéder à un exercice de planification stratégique pour la nouvelle entité afin de la doter d’une vision, d’une mission et d’objectifs stratégiques clairs .

Un studio de Radio Taïga où les mots EN ONDES sont allumés.

Radio Taïga fêtera ses 20 ans en 2021.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Risques minimes

Selon l’analyse présentée jeudi soir par la présidente de Radio Taïga et de L’Aquilon, Sylvie Francoeur, la fusion des deux organismes risquerait peu d’avoir un effet négatif sur la vente de publicité du journal et de la radio.

Après avoir parlé aux bailleurs de fonds principaux, l’analyse conclut aussi que les risques d’une perte de financement sont minimes tant que l’organisme sera en mesure de démontrer dans ses demandes de subventions que ses besoins sont les mêmes.

Parmi les avantages, l'analyse note que la fusion viendrait simplifier certains travaux administratifs présentement dédoublés, ce qui engendrerait une économie d’au moins 3000 $ par année ainsi que l'équivalent de deux semaines de travail.

Le conseil d’administration recommandera donc d'accepter les recommandations du consultant, de fermer Les éditions franco-ténoises/L’Aquilon et de transférer tous ses acquis à la Société Radio Taïga à partir du 31 décembre 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !