•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Péribonka va de l’avant avec un grand chantier

L'école et l'église de Péribonka.

L’école Hélène-Laliberté est l'un des deux bâtiments qui seront démolis.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Un grand chantier commencera lundi à Péribonka avec la démolition du bâtiment abritant l’hôtel de ville et la caserne de pompiers.

Les travaux pour construire une toute nouvelle caserne s’amorceront la semaine suivante, puis, juste après, ce sera au tour de l’école Hélène-Laliberté de tomber sous le pic des démolisseurs.

Les mandats de démolition ont été confiés à une firme de Lévis et la construction du nouveau bâtiment sera réalisée par Unibec de Dolbeau-Mistassini au coût de 1,5 million de dollars. La Municipalité pourra compter sur le soutien financier de Québec.

La conseillère municipale Guylaine Proulx mentionne que la nouvelle caserne était nécessaire afin de mieux répondre aux normes de couverture incendie. L’édifice sera beaucoup mieux équipé. On y retrouvera des pinces de désincarcération pour les accidents à haute vélocité et aussi un zodiac pouvant servir en cas de sauvetage sur le lac Saint-Jean.

Espace Péribonka

Ces travaux représentent la première phase du vaste projet Espace Péribonka caressé par le conseil municipal et la direction du Musée Louis-Hémon depuis cinq ans.

La deuxième phase est toujours sur la glace en attendant l’accord de principe du ministère de la Culture. Elle comprend le déménagement des locaux administratifs du musée et de la mairie dans un même bâtiment et l’aménagement des expositions muséales dans l’église qui a déjà été achetée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Industrie de la construction