•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des artistes se mobilisent pour aider des entreprises de décors et de costumes

Guylaine Tremblay s'exprime au milieu d'un ensemble bigarré de décors.

Guylaine Tremblay est l'une des artistes ayant apporté son soutien à la collecte de fonds de Télé Ciné Montréal.

Photo : Facebook / Télé Ciné Montréal Inc

Initiée par la compagnie de décors et d’accessoires Télé Ciné Montréal, une collecte de fonds veut soutenir plusieurs organisations culturelles aux prises avec des difficultés financières en raison de la pandémie.

La campagne de financement, lancée la semaine dernière, a diffusé mercredi une vidéo dans laquelle plusieurs artistes, dont Guylaine Tremblay, Marc Labrèche et Élise Guilbault, soulignent le rôle vital des entreprises de décors, de costumes et d’accessoires pour l’industrie de la télévision et du cinéma.

Chaque année, Télé Ciné Montréal facilite la création de plusieurs centaines de tournages télévisuels et cinématographiques, dit Élise Guilbault dans la vidéo. Plusieurs émissions ayant profité des services de l’entreprise de décors sont énumérées, notamment Le cœur a ses raisons, Les Invincibles, Cochon dingue et Alerte Amber.

En raison entre autres de frais fixes de 30 000 $ par mois, la campagne fait appel à un soutien gouvernemental, mais aussi à la générosité du public. Sur la page Facebook de la collecte de fonds, Télé Ciné Montréal affirme avoir besoin d'aide en attendant l'aide des gouvernements, de la Ville de Montréal ou du milieu de la culture afin de survivre à cette crise.

Le 14 mai dernier, Jean-René Dufort avait consacré un segment d'Infoman à Télé Ciné Montréal, qualifiant l'entreprise de caverne d'Ali Baba des décors et des accessoires de Montréal.

Jeudi soir, la campagne avait récolté près de 24 000 $ sur un objectif de 100 000 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Télé

Arts