•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 7 M$ de pertes à la Société de transport de l’Outaouais

Une file d'autobus de la STO sur la rue Wellington à Ottawa.

Une file d'autobus de la STO sur la rue Wellington à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Dupaul

Radio-Canada

Avec une baisse draconienne de son achalandage en raison de la COVID-19, la Société de transport de l’Outaouais (STO) encaisse des pertes de 7  millions de dollars.

Ce sont des montants énormes , soutient le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin. On ne sait pas après [la pandémie] à quel rythme les gens vont revenir dans les autobus et à quel moment nos revenus vont se stabiliser.

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) a d’ailleurs lancé un cri du cœur, jeudi, auprès des instances provinciales et fédérales, afin d’établir un partenariat pour éponger les pertes financières des municipalités, dont la majeure partie est occasionnée par une chute marquée des revenus pour les sociétés de transport collectif, peut-on lire dans un communiqué.

Sans aide, c'est simple, on met des gens à pied, on réduit la qualité du service de transport en commun. Cette aide-là, elle est essentielle.

Une citation de :Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

Le maire de Gatineau estime que 60 % des pertes financières des municipalités sont dues au manque à gagner en transport en commun. La STO a d'ailleurs dû réduire son service et mettre du personnel à pied.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !