•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1240 foyers bas-laurentiens de plus branchés à Internet à haut débit d'ici juin 2022

Un câble branché dans un ordinateur portable.

Plusieurs secteurs du Bas-Saint-Laurent n'ont toujours pas d'accès à Internet haute vitesse.

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Québec annonce que 1240 foyers bas-laurentiens de plus auront bientôt accès au service Internet à haut débit. Les promoteurs doivent avoir terminé l'installation des structures nécessaires d'ici le 30 juin 2022.

Ce service doit être offert à un prix comparable à ceux offerts en milieu urbain.

Nombre de foyers qui doivent être branchés par MRC

  • La Matapédia : 251 (Cogeco)
  • Les Basques : 356 (Vidéotron)
  • La Mitis : 353(TELUS)
  • Témiscouata : 280 (Bell Mobilité pour la couverture cellulaire)

Le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif, indique qu'un peu plus de la moitié des projets de branchement retenus au Bas-Saint-Laurent se trouvent dans sa circonscription.

Dans les Basques, on achève, c'est-à-dire que ces ententes-là vont nous amener à une couverture assez avancée de ce territoire-là, précise-t-il.

Dans le Témiscouata, on va aller encore dans d'autres appels d'offres parce qu'on est loin d'avoir terminé. Mais ça avance là aussi.

Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup–Témiscouata

Les fonds nécessaires à ces branchements sont tirés d'une enveloppe d'environ 150 millions de dollars annoncée jeudi par le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, et son adjoint parlementaire pour les volets économie et Internet haute vitesse, Gilles Bélanger.

On ignore pour le moment quel montant sera alloué au branchement des foyers du Bas-Saint-Laurent. Le gouvernement est à l'étape de l'appel d'offres dans ce dossier.

La préfète de la MRC de Témiscouata, Guylaine Sirois, salue cette annonce de Québec.

De nombreux secteurs de sa MRC n'ont toujours pas accès à Internet haute vitesse.

On est en 2020, puis on est complètement décrochés par rapport à ce qui se fait en ville. Ça n'a pas de bon sens. Puis, on l'a constaté avec la COVID [...], comment voulez-vous faire du télétravail quand vous n'avez même pas Internet dans votre communauté?

Guylaine Sirois, préfète de la MRC de Témiscouata

En tout, 66 projets pour le branchement à Internet à haut débit de plus 60 000 foyers supplémentaires dans l'ensemble de la province ont été retenus par Québec.

Des projets similaires à ceux du Bas-Saint-Laurent ont été retenus dans 10 autres régions de la province, soit le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Capitale-Nationale, la Mauricie, l'Estrie, l'Outaouais, Chaudière-Appalaches, Lanaudière, les Laurentides, la Montérégie et le Centre-du-Québec.

Le Lac Témiscouata.

Plusieurs secteurs du Témiscouata n'ont qu'un accès très restreint à Internet et à la téléphonie cellulaire.

Photo : Radio-Canada

Ces projets ont été soumis dans le cadre de l'appel de projets Régions branchées du gouvernement du Québec.

Par communiqué, on souligne que le gouvernement s’est engagé à ce que tous les projets permettant de fournir un accès à Internet haut débit à l’ensemble des foyers québécois soient réalisés ou en voie de l’être d’ici 2022.

L'accès à une connexion d'au moins 50 Mbps de téléchargement et d'au moins 10 Mbps de téléversement représente la norme pour le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Internet