•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la tendance à la baisse se maintient en Alberta

La Dre Deena Hinshaw.

La Dre Deena Hinshaw demande aux Albertains de prendre la distanciation sociale au sérieux et de respecter les consignes de santé publique.

Photo : Radio-Canada / Art Raham

L’Alberta cumule un total de 926 cas actifs de COVID-19, soit une baisse de 44 cas en 24 heures. Si la tendance à la baisse est encourageante pour la médecin hygiéniste en chef de l’Alberta, Deena Hinshaw, elle reconnaît que la situation dans certaines résidences pour personnes âgées de Calgary reste à surveiller.

La province a enregistré 33 nouveaux cas de COVID-19 et 4 décès supplémentaires depuis 24 heures, portant le total de personnes mortes de la maladie à 132.

Les quatre dernières personnes décédées étaient toutes résidentes de centres de soins continus de Calgary, soit un octogénaire de Extendicare Hillcrest, une nonagénaire des résidences Chartwell Eau Claire Retirement, une octogénaire du centre Intercare Brentwood Care et un septuagénaire de Carewest Sarcee.

La Dre Deena Hinshaw indique que l’âge moyen des personnes qui sont décédées de la maladie est de 82 ans. C’est la raison pour laquelle les établissements de soins de longue durée et de soins continus restent une priorité, dit-elle.

Nous continuerons de surveiller les éclosions dans ces établissements et prendrons des mesures supplémentaires, si nécessaire, pour protéger la santé des résidents et du personnel.

Deena Hinshaw, médecin hygiéniste en chef de l’Alberta

Tendance à la baisse

Depuis le début de la pandémie, 6768 cas de COVID-19 ont été répertoriés dans la province et 5710 personnes en sont guéries. À ce jour, il y a 59 personnes hospitalisées, dont 6 aux soins intensifs.

Au cours de la dernière semaine, la province a rapporté les nombres de cas quotidiens les plus bas depuis la mi-mars. Jeudi, le total de cas actifs était à nouveau sous la barre de 1000.

Nous continuons de constater une tendance à la baisse des cas actifs dans la province, se réjouit la Dre Deena Hinshaw, bien qu'il soit trop tôt pour voir le plein effet de la relance.

Elle affirme que les mesures de santé publique mises en place ont entraîné des difficultés pour de nombreuses personnes, mais que les décisions ont été prises pour sauver des vies.

Je sais que de nombreux Albertains, en particulier ceux de Calgary et de Brooks, continuent d'être préoccupés par leur réouverture plus graduelle par rapport au reste de la province, dit-elle. Je comprends que les résidents et les entreprises sont impatients de voir davantage d'entreprises reprendre leurs activités et que l'attente continue de leur peser.

Je tiens à remercier les résidents de Calgary et de la province d'avoir fait leur travail pour protéger les autres, et c'est en grande partie la raison pour laquelle ces chiffres continuent de baisser.

Deena Hinshaw, médecin hygiéniste en chef de l’Alberta

Menace toujours présente

Il est important que les gens se souviennent que la COVID-19 représente toujours une menace majeure, appuie la Dre Hinshaw qui rappelle au public de continuer à suivre les directives de santé publique.

Selon elle, la réouverture partielle des commerces de détail, des garderies et d'autres activités à Calgary et à Brooks, où le taux de contamination était plus élevé la semaine dernière, permettra à la province de voir si cela provoquera une augmentation des cas de contamination.

Elle précise qu’aucune augmentation inquiétante n’a été signalée dans ces deux endroits : dans l’ensemble, les cas sont restés stables.

Elle a également fait mention d’une éclosion de cas de COVID-19 à Cascades, un centre de recyclage de Calgary, mais dit n’y voir aucune source d’inquiétude.

L'usine de transformation de viande Cargill à High River compte maintenant 5 cas actifs et 943 personnes rétablies. Du côté de JBS à Brooks, l’usine compte 10 cas actifs et 640 personnes guéries de la maladie. 

Tous ces signes sont encourageants, mais les prochains jours restent critiques, note la Dre Hinshaw. Si nous continuons à voir ces résultats encourageants, nous espérons que nous pourrons aller de l'avant avec la réouverture progressive de Calgary et de Brooks.

Les progrès du plan de relance dépendent toujours de la capacité de la province à maintenir des taux d'infection bas, conclut-elle.

Une carte.

La situation du 21 mai.

Photo : Radio-Canada

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Santé publique