•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pourquoi vente-t-il souvent plus fort l’après-midi?

Des arbres dans un parc.

La force du vent peut faire bouger les feuilles des arbres, mais quand elle s'intensifie, elle peut aussi les déraciner.

Photo : iStock

Il y a quelques semaines, France Genest de Joliette me posait la question suivante : « Généralement, les avant-midi sont calmes et le vent s’amène en début d’après-midi assez fréquemment. Pourquoi? »

En effet, il est vrai que fréquemment le vent prend de la force durant la journée et faiblit à la tombée du jour, et ce, particulièrement en été. Mais ce n’est évidemment pas toujours le cas et le vent peut être très fort à toute heure du jour ou de la nuit.

Mais avant d’aller plus loin, il est important de noter que le vent est avant tout contrôlé par les systèmes météorologiques qui sont eux-mêmes accompagnés de variations de pression.

Le vent résulte essentiellement de l’action de plusieurs forces :

  • La force de pression
  • La force de Coriolis
  • La force de friction

La force de pression mène le bal et est reliée aux différences de pression selon l’horizontale. Plus les variations de pression sont accentuées, plus la force de pression est forte. C’est surtout la force de pression qui détermine la vitesse du vent : plus la force de pression est intense, plus le vent sera fort.

La force de Coriolis est une force inertielle provoquée par la rotation terrestre et elle agit perpendiculairement à la direction du mouvement de l’air. Elle est intimement liée aux mouvements en spirale des vents qu’on observe au sein des dépressions.

Comme son nom l’indique, la force de friction est causée quant à elle par le frottement entre le sol et l’air en mouvement. Cette force s’oppose donc aux mouvements de l’air. De plus, la force de friction faiblit verticalement, car l’effet du sol se fait de moins en moins sentir avec l’altitude. Par conséquent le vent a donc tendance à forcir avec la hauteur.

Cela dit, exception faite du passage des systèmes de pression (dépressions et hautes pressions), il est vrai de dire que le vent s'intensifie souvent durant la journée, ceci étant particulièrement vrai en été.

Un thermomètre devant le soleil.

Un thermomètre indique une grande chaleur.

Photo : iStock

On devine que cette augmentation est reliée au réchauffement diurne provoqué par le soleil. Ainsi, le soleil chauffe le sol qui, à son tour, réchauffe l'air par contact (conduction). Lorsque la température de l'air au contact du sol augmente suffisamment, des bulles d'air (ou particules d’air) se mettent à monter, l'air plus chaud étant moins dense (la poussée d'Archimède). Les premières couches atmosphériques près du sol deviennent plus instables et il en résulte un brassage qui augmente durant la journée.

Des mouvements d’air ascendants se forment, suivis de mouvements descendants. Les courants descendants servent en fait à contrebalancer les courants ascendants.

Sachant que les vents sont plus forts en altitude, les vents descendants gagnent le sol avec plus de force, ainsi le vent (près du sol) augmente et souffle en rafales. Les rafales sont donc le résultat du brassage de l'air dans les basses couches de l'atmosphère.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Conditions météorologiques

Environnement