•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des camps de jour cet été, mais pas de camps de vacances

Des enfants et des animateurs qui se tiennent par la main assis en cercle.

Certaines activités typiques des camps de jour ne seront pas possible cet été en raison de la distanciation sociale.

Photo : Facebook: Sonart Musique

Radio-Canada

Québec a annoncé que les camps de jour pourront ouvrir le 22 juin. À Trois-Rivières, le nombre de participants devra être coupé de moitié pour respecter les normes sanitaires.

La Ville de Trois-Rivières, qui chapeaute les camps de jour organisés dans les parcs-écoles de la municipalité, estime d’ores et déjà que les nouvelles mesures imposées par la santé publique généreront un déficit d’environ 500 000 $. Il faudra entre autres plus de moniteurs, puisque les groupes seront plus petits.

Le lavage des mains qui sera plus régulier et obligatoire, explique Guillaume Cholette-Janson, agent de communication pour la Ville de Trois-Rivières.

Pour entendre une entrevue avec Guillaume Cholette-Janson à l'émission 360PM, cliquez ici.

Les parents ne pourront pas accéder à même le camp de jour. Il y a aura des zones d’accueil où les parents pourront accompagner leurs enfants le matin et les chercher le soir. La majorité des activités vont se tenir à même le parc, donc impossible de faire des sorties.

Guillaume Cholette-Janson, agent de communication pour la Ville de Trois-Rivières

La date des inscriptions pour les camps de jour municipaux n’a pas encore été déterminée.

Reprise des camps de vacances à l'été 2021

C'est maintenant officiel, les camps de vacances, où les enfants dorment habituellement et y passent au moins une semaine, ne pourront ouvrir leurs portes en 2020. Les autorités en santé mentionnent qu'il aurait été difficile de mettre toutes les mesures sanitaires en place cette année.

C'est une décision lourde de conséquences pour certains organismes à but non lucratif, comme le camp de vacances Lac en coeur, à Lac-aux-Sables, qui existe depuis 74 ans.

On dit qu’on veut peut-être opérer d’autres activités, mais c’est certain que ç’a un gros impact, se désole la directrice générale du camp de vacances Lac en Coeur, Martine Dupont. On attend de l’aide du gouvernement fédéral ou provincial, mais c’est sûr qu’il nous faut de l’aide parce que sinon, on ne pourra peut-être pas survivre pour une autre année.

Pour entendre une entrevue avec l'Association des camps du Québec, à l'émission 360PM, cliquez ici.

Avec les informations de Catherine Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Vacances et sorties