•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau cas de COVID-19 s'ajoute au bilan du Bas-Saint-Laurent

Une femme portant des vêtements et une visière de protection recueille un échantillon de salive d'un automobiliste aux fins d'un test de dépistage de la COVID-19.

Le Bas-Saint-Laurent compte 45 cas confirmés de COVID-19 en date du 21 mai.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Le Bas-Saint-Laurent compte un cas supplémentaire de COVID-19. Le bilan s'établit donc à 45 cas confirmés dans la région.

Le nouveau cas confirmé dans la région se situe dans la MRC de Rimouski-Neigette.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent confirme que c'est l'employé du Marché Brillant du Bic qui a contracté le coronavirus.

Un Bas-Laurentien est hospitalisé pour des symptômes de la COVID-19.

On recense toujours 33 résidents de la région à être considérés comme guéris du coronavirus.

La région compte toujours deux décès liés à la COVID-19.

Nombre de cas par MRC au Bas-Saint-Laurent selon le CISSS

  • La Matapédia : moins de 5
  • La Matanie : moins de 5
  • La Mitis : moins de 5
  • Rimouski-Neigette : 9 (+1)
  • Les Basques : moins de 5
  • Rivière-du-Loup : 25
  • Témiscouata : 5
  • Kamouraska : moins de 5

À l'échelle provinciale, on compte désormais 45 495 cas de COVID-19 au Québec. Il s'agit d'une augmentation de 720 cas.

Plus de 13 300 de ces cas sont maintenant considérés comme guéris.

Numéro de téléphone à composer si vous avez des symptômes de la COVID-19 : 1 877 644-4545

On recense 3800 décès liés au coronavirus, soit une hausse de 82 morts.

En tout, 1504 Québécois sont hospitalisés pour des symptômes de la COVID-19, dont 176 aux soins intensifs.

C'est une diminution de 41 hospitalisations. Sept personnes de moins se trouvent aux soins intensifs.

Moniteurs et monitrices de camps de jour recherchés

Lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, a affirmé que les camps de jour auront besoin d'un plus grand nombre de moniteurs cet été, puisqu'un plus grand nombre de groupes d'enfants devra être créé.

L'objectif est de limiter la propagation de la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Coronavirus