•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les lions du Chinatown de Vancouver couverts de graffitis racistes

Les lions du quartier chinois à Vancouver sont peints de messages racistes.

Les actes racistes contre les Canadiens et Canadiennes d'origine chinoise se multiplient depuis le début de la pandémie de la COVID-19.

Photo : Offertes par Sarah Ling

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville de Vancouver est « extrêmement déçue et attristée » de constater que la communauté sino-canadienne a de nouveau été prise pour cible. Les lions de la célèbre Millennium Gate, situés dans le quartier chinois, ont été couverts de graffitis haineux anti-asiatiques au sujet de la COVID-19.

Le racisme, la xénophobie et les discours de haine n'ont pas leur place à Vancouver et la Ville est consternée par l'augmentation d’actes discriminatoires anti-asiatiques durant la pandémie, indique le communiqué de la Ville.

La compagnie Goodbye Graffiti, qui offre le retrait gratuit de tout graffiti haineux ou raciste, a commencé son opération de nettoyage mercredi, selon la Ville.

Les messages haineux peints en rouge sur les lions du Chinatown ont été recouverts.

La communauté chinoise dénonce le déferlement de commentaires racistes formulés à l’encontre de ses membres.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

L’Association d’amélioration des entreprises du Chinatown reçoit des fonds municipaux pour accroître leur sécurité durant la pandémie, indiquent les autorités.

Les actes racistes contre les Sino-Canadiens se multiplient depuis le début de la pandémie. La haine n'a pas sa place en Colombie-Britannique, a martelé de nouveau le premier ministre de la province, John Horgan.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !