•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ligue canadienne de football : des annonces peu surprenantes pour les supporteurs

Philippe Manseau et Jean-Marc Cloutier assis à leurs sièges pendant un match des Eskimos

Philippe Manseau (à gauche) et Jean-Marc Cloutier (à droite) ont un abonnement de saison pour les Eskimos depuis cinq ans.

Photo : Avec la gracieuseté de Jean-Marc Cloutier

Jean-Marc Cloutier, détenteur d’abonnement de saison des Eskimos, a répondu à l’appel du commissaire de la Ligue canadienne de football (LCF) et a participé à l’assemblée publique virtuelle organisée mercredi. Il n’a pas été surpris par les annonces faites par Randy Ambroisie.

Pas de matchs avant le mois de septembre et un match de la Coupe Grey modifié, voilà les principales annonces que voulait faire le commissaire aux partisans de la LCF. Des annonces décevantes pour les supporteurs, mais prévisibles.

On se doutait que le début de la saison allait être reporté, maintenant la question est de savoir s’il y aura une saison.

Jean-Marc Cloutier, détenteur d'abonnement de saison des Eskimos

Pour Jean-Marc Cloutier, tant que les règles de distanciation sociale seront en vigueur, en raison de la pandémie de la COVID-19, il sera difficile de présenter des matchs avec des gens dans les gradins.

À Edmonton, une fois dans le stade, c’est assez facile de respecter une distance de 2 m, mais le défi c’est surtout au moment d’entrer avant le match et de sortir après.

Même si le Stade du Commonwealth à Edmonton est le plus grand des neuf stades de la LCF, les spectateurs ne peuvent y accéder que par quatre entrées différentes.

Un autre défi qui est propre à Edmonton est celui du déplacement des spectateurs. Comme il n’y a presque pas de stationnement autour du stade, beaucoup d’entre eux utilisent le transport en commun pour se rendre au stade, qui peut accueillir 56 302 spectateurs.

Amateur de la LCF et non seulement des Eskimos, Jean-Marc Cloutier sait que les revenus de la plupart des équipes se font au guichet, il ne croit donc pas vraiment à la possibilité de présenter des matchs sans spectateurs.

Voir du football, mais pas à tout prix

Jean-Marc aime l’ambiance d’un match. Se rendre au stade pour les rencontres, c’est non seulement l’occasion de voir une partie de football, mais c’est aussi l’occasion de passer du bon temps entre amis.

Habituellement, on arrive au stade, on prend une consommation, on mange un hamburger et on partage des frites.

Jean-Marc Cloutier, détenteur d'abonnement de saison des Eskimos

S’il espère pouvoir encore boire et manger lors d’un match, plus question de partager ses frites.

Je vois plein de drapeaux rouges soudainement, affirme-t-il en réalisant que le rituel des amis changera assurément.

Si on lui offrait la chance d’assister à des rencontres dans un stade à capacité réduite, il n’est pas certain qu’il accepterait.

J’aime le football, mais cette année, je serais prêt à laisser ma place. La raison l’emporte sur le cœur.

Le père de deux jeunes enfants espère qu’il y aura une saison et si c’est le cas, c’est à la télévision qu’il regardera les matchs, car pour lui, ce qui importe, c’est la santé des joueurs et des spectateurs.

Et si la saison était complètement annulée ?

Ça ne m’empêcherait pas de dormir. J’aime aussi le hockey et même s’il n’y a eu aucun match depuis deux mois, je continue de respirer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !