•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 entraîne des changements à la plantation des arbres

Des planteurs d'arbres dans le Nord de l'Ontario.

La COVID-19 a un impact sur la plantation d'arbres pour le reboisement cette année.

Photo : Thunderhouse Forest Services

Les résidents de Hearst ne verront pas tellement de planteurs d’arbres ce printemps dans leur ville, car ces derniers devront s'isoler et respecter la distanciation physique.

Les travailleurs vont demeurer dans leur camp en forêt durant leurs journées de congé, dans le but de réduire les contacts sociaux en temps de pandémie de la COVID-19.

Il s’agit d’une des mesures prises pour protéger autant les communautés que les travailleurs de la propagation du coronavirus pour cette saison de plantation d’arbres qui se déroule dans des circonstances exceptionnelles.

Ils vont être plus ou moins isolés, donc on n'aura pas les visites qu'on a habituellement dans les commerces locaux, par exemple, durant leurs journées libres.

Desneiges Larose, directrice générale, Hearst Forest Management

Seuls quelques membres désignés du personnel pourront venir dans la ville pour obtenir des fournitures essentielles pour le camp, comme de l’essence ou du gaz propane.

D’autres articles essentiels, comme la nourriture, seront livrés dans les camps, souligne la directrice générale du Hearst Forest Management, l’entreprise qui gère les travaux de coupe et de sylviculture dans la forêt de Hearst.

Des coûts supplémentaires

Pour protéger leurs travailleurs, les entreprises de plantation d’arbres mettent aussi en place plusieurs autres mesures, conformément aux consignes de la santé publique.

Pour les repas, les entreprises doivent s’assurer que les travailleurs pourront s’asseoir dans des tentes à deux mètres de distance afin de respecter la distanciation physique.

Des planteurs d'arbres prennent un repas avant la COVID-19.

Dans le passé, les planteurs d'arbres pouvaient être près l'un de l'autre. Cette année, les entreprises de plantation d'arbres devront ajouter des tentes pour les repas afin de faire respecter la distanciation physique.

Photo : Thunderhouse Forest Services

Des douches et des stations sanitaires supplémentaires doivent aussi être installées.

Le port des masques est obligatoire lorsque la distanciation sociale n’est pas possible, par exemple sur les autobus pour les transporter au terrain, souligne Mme Larose.

Du personnel additionnel est embauché pour le nettoyage et la formation en santé et sécurité.

Pour les coûts supplémentaires, les entreprises ont accès à un fonds de plus de 3 millions de dollars, annoncé il y a quelques semaines par le ministère des Richesses naturelles et des Forêts.

Hearst Forest Management et les entreprises de plantation d’arbres sont conscientes que l’isolement des travailleurs dans les camps pourrait avoir des effets sur leur santé mentale. Elles ont l’intention d’y être attentives.

Des mesures bien accueillies

Hearst Forest Management a envoyé des lettres aux municipalités environnantes pour les informer.

Le maire de Hearst, Roger Sigouin, dit que c’est une très bonne nouvelle que la plantation des arbres continue pour appuyer l’industrie forestière.

Il se réjouit aussi des mesures pour limiter la propagation de la COVID-19.

On a du monde chez nous qui est pris à la maison et garde les distances. Quand tu as du monde de l’extérieur qui vient chez nous et qui va suivre ces règles-là, c’est une bonne nouvelle.

Roger Sigouin, maire de Hearst

La plantation d’arbres doit débuter en fin de semaine dans la forêt de Hearst, soit un peu plus tard que d’habitude en raison de températures printanières tardives.

Deux entreprises et leurs travailleurs vont planter plus de 5 millions d’arbres provenant d’une pépinière locale, la Maison Verte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !