•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laval, l’autre épicentre de la pandémie au Canada

Le nombre de cas de COVID-19 par habitant à Laval dépasse celui de Montréal, de même que le taux de décès en CHSLD. Et il ne reste plus qu'un seul lit en soins intensifs de disponible.

Deux employés d’un centre funéraire évacuent un cadavre d'un CHSLD.

Un corps est sorti du CHSLD La Pinière, à Laval, où au moins 42 % des résidents sont morts de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

À l'ombre de la situation de Montréal, Laval présente un pire bilan, selon plusieurs indicateurs. En proportion, c'est là que le virus a frappé le plus fort les personnes âgées. Une analyse de données réalisée par Radio-Canada révèle qu'au moins 1 résident de CHSLD sur 7 est mort de la COVID-19 à Laval, comparativement à 1 sur 9 à Montréal.

Laval se retrouve au cœur de l'actualité aujourd'hui, car le maire Marc Demers sera aux côtés du premier ministre François Legault pour sa conférence de presse quotidienne. Seront aussi présents à la table le député lavallois Christopher Skeete et le directeur régional de santé publique de Laval, Jean-Pierre Trépanier.

Le taux d'occupation des urgences atteint 112 % à l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé de Laval et les lits de soins intensifs sont occupés à 95 % (21 lits sur 22). En proportion de la population, il y a plus de cas de COVID-19 à Laval qu'à Montréal.

Laval se situe légèrement derrière Montréal en ce qui concerne le nombre de décès par habitant, mais dans les CHSLD, le portrait est pire.

Au moins 14 % des occupants de CHSLD de Laval sont morts de la COVID-19 depuis le début de la pandémie, par rapport à 11 % à Montréal. Vient ensuite Lanaudière avec 4 %.

Et ces taux de décès sont appelés à augmenter, puisque la crise n'est pas terminée. 2173 résidents de CHSLD sont encore atteints de la maladie au Québec, surtout à Montréal et à Laval.

Sur les cinq CHSLD affichant le plus haut taux de décès au Québec, trois se trouvent à Laval.

Au Centre d'hébergement La Pinière, à Laval, au moins 42 des 100 résidents ont succombé à la COVID-19, soit un taux de décès de 42 %. Au CHSLD de La Rive, 40 % en sont morts.

Il est possible que certains CHSLD affichent des taux de décès encore plus élevés. Selon nos observations, la liste des CHSLD en éclosion publiée par le ministère est incomplète et sous-estime parfois le nombre de décès en raison des délais de traitement des données de certains établissements.

Alors que Québec affiche un total de 15 décès au CHSLD Val-des-Arbres, de Laval, la direction de l'établissement nous a révélé qu'il y en a en réalité 53, soit un taux de décès de 37 %.

Pourquoi un tel taux de décès dans les CHSLD de Laval?

Un homme se met des gants dans le stationnement d'un CHSLD.

Le CHSLD La Pinière, à Laval, est surveillé de près par les autorités de santé publique du Québec.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Les syndicats reprochent au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval d'avoir tardé à déployer les équipements de protection au début de la crise.

On n'avait pas les gants, pas les masques, pas les jaquettes, soutient Marjolaine Aubé, présidente du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du CISSS de Laval, affilié à la CSN, et qui représente entre autres les préposés aux bénéficiaires.

On a fait des zones rouges qui n'étaient pas adéquates. Par exemple, au CHSLD Sainte-Dorothée, ils ont fait une zone rouge qui était séparée par un rideau.

Marjolaine Aubé, présidente du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du CISSS de Laval-CSN

Le CISSS de Laval assure avoir aujourd'hui suffisamment de matériel de protection et isoler les résidents en conformité avec les directives ministérielles.

Le 12 avril, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a conclu que le CISSS de Laval a agi tardivement après avoir reçu trois déclarations de situation dangereuse des syndicats.

Du côté du Syndicat des infirmières, inhalothérapeutes et infirmières auxiliaires de Laval-CSQ (SIIIAL-CSQ), la présidente Isabelle Dumaine attribue la propagation du virus aux déplacements de travailleurs entre les établissements du CISSS.

À Laval, on a des équipes volantes CHSLD du côté du personnel infirmier, entre autres. Tu travailles dans tous les CHSLD, selon les besoins de l'employeur.

Isabelle Dumaine, présidente du SIIIAL-CSQ

Mme Dumaine regrette également l'absence de gestionnaire imputable à qui s'adresser dans certains CHSLD.

Le CISSS de Laval croit plutôt que son territoire est victime, comme ailleurs, d'un virus extrêmement contagieux et virulent .

Une fois [le virus] entré, en fonction du milieu de vie et des résidents qui s'y trouvent, il a eu des conséquences plus ou moins graves.

Judith Goudreau, porte-parole du CISSS de Laval

À Laval, nous avons 5 CHSLD publics et 12 CHSLD privés, mentionne Judith Goudreau. Lorsque nous venons en renfort aux établissements privés de notre territoire, nous partageons les ressources du CISSS.

Quatre des six CHSLD de Laval comptant le plus haut taux de décès sont des établissements privés non conventionnés. Ces sont ces types de CHSLD que François Legault veut ramener dans le giron public.

Michel Nardella, propriétaire de la Résidence du Bonheur à Laval (28 % de décès) ne pense pas que le statut public ou privé ait joué un rôle.

Celui qui est également président de l'Association des établissements de longue durée privés du Québec montre plutôt du doigt « la moyenne d'âge [qui] pourrait être un facteur » : 8,5 % de la population de Laval est âgée de plus de 75 ans, comparativement à 7,7 % sur l'île de Montréal.

Malheureusement, cette clientèle vulnérable est dans les CHSLD, rappelle Judith Goudreau, du CISSS de Laval.

Par prudence, le CISSS de Laval n'a pas repris les admissions en CHSLD, contrairement à d'autres établissements, mais il le planifie.

Méthodologie des taux de décès

Nous avons récupéré le fichier du nombre de décès par CHSLD en date du 19 mai 2020 (Nouvelle fenêtre) et corrigé certaines erreurs en communiquant directement avec des établissements pour mettre à jour les données.

Nous avons ensuite croisé ces données avec le nombre de places dans chaque établissement à partir de leur permis remis par le MSSS (Nouvelle fenêtre).

Puis nous avons divisé le nombre de morts dans chaque CHSLD par le nombre de places au permis.

Selon les dernières données du MSSS (Nouvelle fenêtre), en date du 12 mars 2020, 2918 personnes étaient en attente d’une place dans un CHSLD, dont 566 à Montréal et 295 à Laval. Pour nos calculs, nous avons donc estimé que les CHSLD de la province étaient occupés au maximum de leur capacité, notamment pour les deux régions mentionnées précédemment.

De la même manière, pour calculer le taux de décès par région sociosanitaire, nous avons divisé le nombre de morts en CHSLD selon l’INSPQ (Nouvelle fenêtre) par le nombre de places en CHSLD sur le site du MSSS (Nouvelle fenêtre).

Avec la collaboration de Daniel Blanchette Pelletier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Santé