•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Vue du portail d'entrée de la prison.

La prison de Bordeaux compte une soixantaine de personnes contaminées par le coronavirus.

Photo : Radio-Canada / Daniel Thomas

Radio-Canada

La ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, a confirmé mercredi le premier décès à survenir des suites de la COVID-19 dans une prison québécoise. Il s'agit d'un détenu masculin qui était emprisonné à l'Établissement de détention de Montréal, plus communément appelé prison de Bordeaux.

Lors du point de presse quotidien des autorités québécoise, Mme Guilbault, qui est aussi vice-première ministre, a assuré que des mesures de protection ont été mises en place au sein du réseau carcéral de la province pour limiter, autant que possible, les risques de contamination.

Ces mesures-là fonctionnent dans la mesure où il y a seulement environ 2 % de la population carcérale, en ce moment, qui est infectée, a ajouté Mme Guilbault, avant de souligner que le nombre de personnes contaminées par la maladie à la prison de Bordeaux a diminué.

En date de mercredi, on y compte 60 prisonniers infectés, a indiqué la ministre.

Parmi les mesures de protection mises en place, les visites ont été suspendues, les peines discontinues se purgent à domicile, toutes les activités pouvant se dérouler à distance ont lieu par visioconférence, et les autorités carcérales ont tenté de maximiser la distanciation à l'intérieur des murs de la prison, a poursuivi Mme Guilbault.

Deux secteurs de la prison de Bordeaux sont aux prises avec des cas de COVID-19. Toutes les personnes se trouvant dans ces secteurs ont été testées, a soutenu la ministre.

Et lorsque des personnes doivent se déplacer à l'intérieur ou à l'extérieur de l'établissement carcéral, tout le matériel de protection nécessaire est disponible.

Dans l'ensemble du réseau carcéral, plus de 500 tests de dépistage ont été effectués.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Justice et faits divers