•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un programme de relance de l'économie locale voit le jour à Edmundston

François Boutot

François Boutot, directeur service de développement, Municipalité d’Edmundston.

Photo : Radio-Canada / François Boutot

Bernard LeBel
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La réouverture des commerces fermés depuis la pandémie de la COVID-19 représente tout un défi pour les entrepreneurs. La municipalité d’Edmundston et des partenaires dans les domaines touristique et d’affaires ont donc décidé de mettre sur pied un programme de relance de l'économie locale.

Le nom du programme s'intitule « je LOVE ma RÉGION ».

« On voulait une identité [avec laquelle] les gens peuvent s'associer. Puis que le logo et le slogan vont être utilisés dans toutes les initiatives. »

— Une citation de  François Boutot, directeur service de développement, Municipalité d’Edmundston
Une affiche de la campagne d'achat local « je LOVE ma région ».
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une affiche de la campagne d'achat local « je LOVE ma région ».

Photo : Gracieuseté

La première étape vise former les entrepreneurs du Haut-Madawaska jusqu’à Rivière-Verte de s'inscrire sur la plateforme Google Mon entreprise (Google My Business).

Cette inscription permet aux entreprises d'apparaître dans le bottin de Google pour que les internautes trouvent plus facilement leurs produits ou leurs services en ligne quand ils lancent une requête dans le moteur de recherche.

Un comité sera ensuite formé pour aider les entrepreneurs sur le plan des mesures de sécurité.

De plus, le programme vise aussi à conscientiser la population à l’importance de l’achat local.

Qu’est-ce qui s’en vient avec la COVID-19? Qu’est-ce qu’on a actuellement, puis qu’est-ce qui s’en vient? On a des répercussions encore sur plusieurs mois qui sont à venir. Donc la priorité, c’est vraiment l’économie locale qu’on doit emmener à un autre niveau, explique Cathy Pelletier, directrice générale de la Chambre de commerce de la région d’Edmundston.

Cathy Pelletier

Cathy Pelletier est la directrice générale de la Chambre de commerce de la région d’Edmundston.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Depuis cinq semaines, la boutique cadeaux la p’tite maison jaune vend des produits en ligne et offre un service au volant pour la cueillette des produits vendus.

La propriétaire croit que le nouveau programme d’aide est une bonne idée.

« C’est sûr que c’est bon. C’est vers là qu’on s’en va l’achat en ligne. Alors ça nous sauve la vie des fois là. Surtout comme là on n’a pas peut être ouvert, ça fait que c’est une bonne chose. »

— Une citation de  Fanny Ouellette Sirois, propriétaire Boutique cadeaux La P’tite maison jaune
Fanny Ouellette

Fanny Ouellette Sirois est la propriétaire Boutique cadeaux La P’tite maison jaune.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Au cours des prochaines, d’autres initiatives seront ajoutées au programme pour promouvoir l’achat local.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !