•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent deviendra propriétaire de terrains à Rivière-du-Loup

Les terrains du Domaine Kogan appartiendront bientôt au CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Les terrains du Domaine Kogan appartiendront bientôt au CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Le Centre intégré de santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent (CISSS) deviendra propriétaire d'ici quelques jours des terrains du Domaine Kogan à Rivière-du-Loup.

Mardi soir, les membres du conseil municipal ont adopté une résolution approuvant la vente de certains terrains lors de leur réunion publique. Depuis quelques années, la ville avait comme projet d'y construire un quartier écologique après avoir décontaminé les terrains.

La porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent a confirmé la vente, mais n'a pas voulu expliquer précisément à quoi serviraient ces terrains.

Ce sont pour des besoins futurs du CISSS. Les annonces seront faites en temps et lieux.

Ariane Doucet-Michaud, porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent
Ariane Doucet.

La porte-parole du CISSS Bas-Saint-Laurent, Ariane Doucet-Michaud.

Photo : Radio-Canada

Cette transaction arrive au moment où la Ville de Rimouski a également vendu des terrains au CISSS, soit à l'angle de la rue Anne-Hébert et Léonidas. Selon la Ville de Rimouski, ces terrains serviront à construire une Maison des aînés. Impossible de savoir si l'intention est la même à Rivière-du-Loup.

Québec a déjà annoncé que 74 places seront créées au Bas-Laurent d'ici 2022.

Un porte-parole de la Ville de Rivière-du-Loup confirme que l'ensemble du terrain construisible sera cédé au CISSS. La dimension exacte du terrain et le prix de la vente demeurent inconnus.

Rappelons que la décontamination du terrain de l'ancienne usine Calko, incendiée en juillet 2011, a coûté un peu plus de 1 M$.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Santé