•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déconfinement : « On est prêts », dit la mairesse de Montréal

« Le fait qu’on puisse rouvrir les commerces le 25 mai, ça donne de l’espoir. »

Des commerces sur l'avenue du Mont-Royal.

La mairesse Valérie Plante se réjouit de la réouverture prochaine des commerces à Montréal.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Après plusieurs semaines de pause en raison de la pandémie, Montréal est prête pour le déconfinement de ses commerces, selon la mairesse Valérie Plante.

En entrevue à Tout un matin, Mme Plante s’est montrée enthousiaste quant à leur réouverture lundi prochain, comme annoncée par le gouvernement du Québec.

Ça donne de l’espoir, ça fait du bien pour les commerçants, mais également pour les citoyens et citoyennes, a déclaré la mairesse.

Pour la Ville c’est beaucoup de travail de préparation, mais on y arrive, on est prêts.

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Invitée plus tôt sur les ondes de la même émission, l’épidémiologiste Nimâ Machouf a cependant mis en garde contre un déconfinement rapide, compte tenu de la fragilité de la situation à Montréal.

On est sur la bonne voie [...], mais il ne faudrait pas déconfiner trop vite. À mon avis, Montréal n’est pas encore prête.

Nimâ Machouf, Épidémiologiste, clinique de médecine urbaine du Quartier latin

Mme Machouf, pour qui il y a de quoi se réjouir compte tenu de la baisse constatée dans le nombre de décès, a précisé que le nombre de nouveaux cas ne diminue pas assez pour qu’on puisse dire qu’on a traversé l’épidémie.

Elle a également rappelé la nécessité de suivre scrupuleusement les consignes sanitaires telles que le lavage fréquent des mains, le port du masque et le respect de la distanciation physique, si l’on veut réussir le déconfinement.

Lundi dernier, le premier ministre François Legault a confirmé que les commerces non essentiels ayant une porte donnant sur l'extérieur allaient pouvoir rouvrir le 25 mai. Une réouverture qui avait déjà été reportée à deux reprises en raison de la fragilité de la situation à Montréal.

La mairesse Plante a pour sa part tenu à rappeler les efforts de la Ville pour se préparer à cette réouverture en mettant en place des couloirs sanitaires, notamment dans les quartiers où c’est très dense sur les artères commerciales.

Il s’agit d’avoir plus d’espace sur la voie publique pour que les consommateurs, les clients, puissent attendre en file en toute sécurité en respectant les deux mètres [de distanciation], a expliqué Mme Plante.

Une femme masquée marche dans l'arrondissement de Montréal-Nord.

La mairesse Plante appelle les Montréalais à « utiliser un couvre visage en allant faire les courses ».

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La mairesse a également plaidé pour la sensibilisation des commerçants quant au respect des mesures sanitaires à l’intérieur des magasins.

Elle a encore appelé les Montréalais à utiliser un couvre-visage en allant faire les courses.

La mairesse a aussi affirmé avoir commencé à recevoir la semaine dernière des masques réutilisables pour les personnes en situation d’itinérance et dit les distribuer au fur et à mesure.

À chaque fois qu’on en reçoit, on les envoie dans les arrondissements via les organismes, qui, eux, connaissent bien les communautés les plus vulnérables, a-t-elle ajouté.

Elle dit sinon travailler sur la possibilité de rouvrir les camps de jour. Notre volonté, si on a l’approbation de la santé publique, est d’offrir des options pour les familles au courant de l’été, a conclu la mairesse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !