•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les ventes dans les centres de jardinage explosent dans la MRC de Drummond

Dany Desgranges se tient debout devant la façade de l'entreprise. Plusieurs sacs de terres sont empilés sur le terrain.

Dany Desgranges, employé du service à la clientèle chez Centre de jardin paysagiste Alain Carrier à Drummondville.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

Avec une frontière fermée encore pour les prochaines semaines et le spectre de devoir passer une partie de l'été dans la cour arrière, les ventes des centres de jardinage explosent.

C'est le cas au Centre de jardin paysagiste Alain Carrier de Drummondville, où les clients se succèdent à un rythme soutenu, même en ce début de semaine.

Selon le directeur général de l'entreprise, Jonathan Carrier, il s'agit clairement d'une situation exceptionnelle. Il y a beaucoup beaucoup d’achalandage, au moins 100 % de plus qu’en 2019, s’exclame-t-il. J’imagine que tout cela a été créé parce que les gens sont plus chez eux et cherchent des activités à faire.

Le propriétaire de la Pépinière l'Avenir s'attendait à une saison pratiquement morte en raison de la COVID-19.

Les ventes sont finalement plus de deux fois plus nombreuses qu'à la même période l'an dernier. On n'avait pas vu cela venir, témoigne André Angers qui a fondé l’entreprise il y a 46 ans. On ne savait pas si on était pour ouvrir [en raison du confinement]; et quand cela a ouvert, c’était un petit peu démesuré.

Les produits pour démarrer un jardin semblent particulièrement populaires cette année, selon les deux hommes d'affaires.

Avec les informations de Jean-François Dumas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !