•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : presque 300 000 cas détectés en Russie

Plusieurs patients sont alignés dans une unité de soins intensifs.

Des patients sont allongés dans les lits d'une unité de soins intensifs d'un hôpital qui traite des personnes infectées par la COVID-19 à Moscou.

Photo : Reuters

Agence France-Presse

Le total des infections au nouveau coronavirus en Russie a approché mardi les 300 000, les autorités, qui jugent que la situation se stabilise, ayant recensé moins de 10 000 cas pour le quatrième jour de suite.

Selon les chiffres officiels, 9263 nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, portant à 299 941 le total des cas de la COVID-19 en Russie, deuxième pays du monde le plus touché en nombre de contaminations après les États-Unis.

Le premier ministre russe Mikhaïl Michoustine, qui a repris toutes ses fonctions mardi presque trois semaines après son hospitalisation en raison de sa contamination par le nouveau coronavirus, a annoncé lundi que la Russie avait stoppé la croissance des infections.

Mardi, le pays a enregistré pour le quatrième jour d'affilée un nombre de nouveaux cas sous la barre symbolique des 10 000.

La Russie a également recensé 115 décès de coronavirus lors des dernières 24 heures, le bilan atteignant désormais 2837 morts.

Des critiques ont mis en doute la réalité du taux de mortalité officiel et ont accusé la Russie de sciemment sous-évaluer le nombre des morts de la maladie.

Les autorités ont rejeté les accusations, précisant que ne sont recensés que les décès dont la cause première est le coronavirus, quand d'autres comptent la quasi-totalité des morts de patients déclarés positifs.

Les autorités disent aussi que l'épidémie étant arrivée plus tard en Russie, elles ont eu le temps de préparer les hôpitaux et de mettre en place une politique massive de dépistage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !