•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feux de forêt : plus d'une centaine d'évacués au nord de Dauphin

Une fumée épaisse est visible au loin derrière des arbres.

Dimanche, de nombreux incendies ont touché environ 11 kilomètres carrés de forêts au nord de Dauphin au Manitoba.

Photo : photo soumise / Sharon Beauchamp

Radio-Canada

La chef de la Première Nation de Pine Creek au Manitoba, Karen Batson, affirme que 120 personnes de nombreuses communautés ont dû fuir leurs logements dimanche en raison de feux de forêt. Les évacués se sont rendus à Dauphin où ils ont passé la nuit.

Ces feux se sont déclarés alors que des Premières Nations du Manitoba ont dit craindre d'être exposées au nouveau coronavirus en cas de leur évacuation vers les grandes villes.

Selon la province, les incendies ont touché environ 11  kilomètres carrés autour de Pine Creek, Camperville et Duck Bay.

Quatre bombardiers d’eau basés à Swan River, dans l’ouest de la province, ont survolé la zone pour tenter d’éteindre les flammes.

Un avion qui sert à combattre les feux de forêt dans le ciel rempli de fumée.

Un bombardier d’eau vole dans un ciel enfumé alors que des feux de forêt brûlent au nord de Dauphin.

Photo : Fournie par Sharon Beauchamp

La chef Karen Batson précise que les feux sont encore actifs, mais que la zone évacuée est désormais sécuritaire.

Causes humaines

Selon un rapport de Ressources naturelles Canada, une large bande d’air sec traverse actuellement les Prairies.

Le rapport affirme aussi que les activités humaines sont la principale raison dans les feux de départ, mais que les feux d’origine humaine pourraient être réduits dans le contexte des restrictions liées à la COVID-19 qui ont trait au brûlage à l’air libre et aux activités forestières.

Depuis le début de l'année, 21 feux de forêt ont été déclarés au Manitoba, tous ont une origine humaine. Selon les dernières informations, quatre feux sont actifs dans la province.

Une carte créée lundi situe d’ailleurs des points chauds au pays.

On peut y voir le sud-ouest du Manitoba touché par les incendies (en rouge).

Une carte du Canada et avec plusieurs associées à des points de chaleurs.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Pour établir cette carte, une technologie par satellite est utilisée pour repérer des points de chaleur.

Photo : Ressources naturelles Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !