•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ontario : la première étape du déconfinement dès mardi

Plan d'ensemble de l'intérieur d'un magasin MEC.

Les entreprises qui ont un accès direct à la rue pourront rouvrir dès mardi en Ontario. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada

Certains commerces en Ontario ont pu rouvrir samedi et d’autres pourront le faire dès mardi, où la province passera à l’action et enclenchera la première étape de son plan de déconfinement.

Samedi, les terrains de golf, les marinas, les terrains de camping privés et les écuries ont pu ouvrir leurs portes pour la première fois depuis le début de la pandémie de coronavirus.

Mardi, ce sera au tour de tous les commerces qui ont une porte qui donne sur la rue.

Plusieurs entrepreneurs ont dû travailler d’arrache-pied pour se préparer à rouvrir les portes de leur commerce. Ils doivent aussi respecter tous les protocoles liés à la distanciation physique et à la désinfection des lieux.

Ces mesures pourraient surprendre certains clients. Par exemple, le magasin MEC de Toronto n’autorisera personne à essayer les chaussures ou les vêtements qu’il vend. Si un client touche à quelque chose, nous avons des boîtes installées un peu partout dans le magasin. Les clients peuvent y laisser l’item et nous le désinfectons avant de le remettre sur l’étalage, explique Khrista Jones, gérante du magasin au centre-ville.

Les magasins Aritzia permettent, eux, aux clients d’essayer des vêtements, mais ceux-ci sont désinfectés à la vapeur avant d’être remis sur les cintres. Si les clients ne se sentent pas en sécurité dans nos magasins, ils vont évidemment continuer de magasiner sur Internet, selon Brian Hill, fondateur de la compagnie.

Les vétérinaires seront autorisés à rouvrir. L’industrie de la construction pourra elle aussi reprendre ses activités dès mardi.

Personnes à risque : prudence

Les personnes à risque doivent prendre des précautions additionnelles alors que les magasins rouvrent. La santé publique continue de recommander aux personnes de 70 ans et plus ainsi qu’aux personnes aux prises avec une maladie qui affecte leur système immunitaire de rester à la maison.

Malgré tout, la médecin hygiéniste adjointe de Santé publique Ontario comprend qu’il sera difficile pour tous de suivre cette recommandation.

La Dre Barbara Yaffe, médecin hygiéniste en chef adjointe de l'Ontario, regarde ses notes pendant une conférence de presse.

Dre Barbara Yaffe, médecin hygiéniste en chef adjointe de l'Ontario

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Je ne pense pas qu'il soit réaliste de penser qu'ils devront rester à la maison [jusqu’à ce qu’un vaccin soit disponible], a expliqué la Dre Barbara Yaffe la semaine dernière lors de son point de presse. Je pense que les personnes qui ont des problèmes de santé sous-jacents – surtout les personnes immunocompromises – devront faire particulièrement attention.

Toronto rouvre certains centres de tri

À Toronto, Les centres de tri Bermondsey, Ingram et Scarborough rouvriront leurs portes, ce qui signifie que les citoyens qui souhaitent y déposer des matières recyclables pourront le faire.

L'intérieur d'un centre de tri

Certains centres de tri seront autorisés à rouvrir leurs portes au public. (archives)

Photo : Radio-Canada / Paul Borkwood/CBC News

Les gens sont priés de limiter leurs visites et de suivre les directives de santé publique lorsqu'ils se trouvent à proximité d'autres personnes dans l'établissement. Ces directives incluent le port obligatoire d'un masque. Les centres n’accepteront pas l’argent comptant.

Le ramassage du compost ne sera disponible dans aucun dépôt et tous les autres dépôts resteront fermés.

Avec des informations de CBC News

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Coronavirus