•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort de la capitaine Jenn Casey : un autre coup dur pour la Nouvelle-Écosse

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Plan moyen d'un pilote, les bras croisés, souriant, devant son avion.

La capitaine Jenn Casey, officière des affaires publiques des Snowbirds.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une autre tragédie vient endeuiller la Nouvelle-Écosse et les Maritimes. L'écrasement d'un avion des Snowbirds dimanche a coûté la vie à une officière d'Halifax et a blessé grièvement le pilote, qui est de Dieppe.

La capitaine Jenn Casey a exercé le métier de journaliste à Halifax avant de rejoindre les Forces armées canadiennes en 2014, puis l'équipe des Snowbirds en 2018.

Ses anciens collègues des Maritimes se souviennent d’elle comme d'une femme lumineuse.

Elle était un atout exceptionnel, se rappelle Jordi Morgan, qui a travaillé avec Jenn Casey à la station News 95,7. Elle avait une énergie incroyable dans la salle.

Il y a un trou dans le ciel.

Jordi Morgan, ancien collègue de Jenn Casey

M. Morgan affirme que l'ancienne journaliste a laissé une empreinte assez remarquable sur ses collègues d’Halifax. Elle était le genre de personne que vous aimez avoir comme collègue. Elle s’est fait de bons amis ici. Elle nous a manqué quand elle est partie.

Il dit qu'il était envahi d'un élan de fierté chaque fois qu'il voyait des images d'elle dans les médias, arborant un sourire. Selon lui, elle faisait son travail de rêve.

La capitaine Jenn Casey assise dans un appareil Snowbirds.

La capitaine Jenn Casey a perdu la vie dans l'écrasement d'un avion Snowbirds, le dimanche 17 mai.

Photo : Gracieuseté

Sean Costello, un photojournaliste qui a aussi côtoyé Jenn Casey, tient des propos similaires. Jenn était une personne brillante et avec une énergie positive contagieuse, se souvient-il.

Jenn était fière d’être originaire des Maritimes. Elle a touché plusieurs jeunes. La nation a été très bien servie par elle.

Sean Costello, un photojournaliste
Une femme et un homme à côté d'un avion Snowbirds posé au sol.

La capitaine Jennifer Casey le 6 mai 2020 à Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Après une tuerie qui a fait 22 victimes, dont une policière, et l'écrasement d'un hélicoptère militaire dans lequel prenaient place trois Néo-Écossais, la Nouvelle-Écosse a subi son lot de drames au courant des dernières semaines, souligne M. Morgan.

C’est un autre exemple d’une femme de la Nouvelle-Écosse qui a perdu la vie alors qu'elle était en service. Je ne sais pas combien d’autres coups nous pouvons encaisser ici. J’espère juste que les choses vont s’arranger.

Jordi Morgan, ancien collègue de Jenn Casey
Des avions des Snowbirds volant en formation.

Les avions des Snowbirds ont survolé la Nouvelle-Écosse le 1er mai dernier. À ce moment, les Néo-Écossais, les yeux rivés vers le ciel, ne savaient pas qu’ils faisaient un dernier adieu à l’une des leurs (archives).

Photo : La Presse canadienne / Stephen MacGillivray

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Stephen McNeil, a offert ses condoléances sur Twitter. Au nom de toute la province, je présente mes plus sincères condoléances à la famille et aux amis de la capitaine Jennifer Casey [...] Les Néo-Écossais sont à vos côtés et vous envoient leur amour, leurs pensées et leurs prières.

Un survivant en deuil

Le pilote de l'appareil, le capitaine Richard MacDougall, est originaire de Dieppe, au Nouveau-Brunswick.

Le pilote Richard MacDougall.

Le pilote Richard MacDougall, un finissant de l’école Mathieu-Martin à Dieppe et de l’Université de Moncton, a rejoint les Forces armées canadiennes en 2006. Il s’est joint aux Snowbirds l’été dernier. Il pilotait avec sa coéquipière Jenn Casey.

Photo : Gracieuseté

Si on ne craint pas pour sa vie, il a été gravement blessé. Ce fut un coup dur pour sa mère, d'autant plus qu'un certain laps de temps s'est écoulé entre la nouvelle de l'écrasement et la confirmation de la survie de son fils.

Comme toute maman, on est soulagé qu'il soit vivant, mais très, très attristé de savoir qu'il a perdu une coéquipière qu'il aimait beaucoup, exprime Paulette Richard. Je l'ai rencontrée le 6 mai, elle était très gentille, je n'ai que des bonnes choses à dire d'elle.

Paulette Richard, la mère de Richard MacDougall, en entrevue à Radio-Canada.

Paulette Richard, la mère de Richard MacDougall.

Photo : Radio-Canada

Il sait qu'il va se remettre physiquement [...] Mais il va avoir besoin d'être épaulé pour être capable de vivre son deuil.

Paulette Richard, mère du capitaine Richard MacDougall

Le capitaine Richard MacDougall a rejoint les Forces armées canadiennes en 2006, puis l'équipe des Snowbirds en août 2019.

Finissant en géographie et en physique à l’Université de Moncton, il a suivi ses premiers cours de pilote au collège Moncton Flight College lors de sa deuxième année d’université.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !