•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'Ontario a son nombre de nouveaux cas en une semaine le plus faible

Une femme portant un masque dans la rue à Toronto.

La région de Toronto demeure l'épicentre de la pandémie en Ontario.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Santé publique Ontario confirme, lundi, 304 nouveaux cas de coronavirus, portant le total à 22 957 cas dans la province.

Il s'agit d'une augmentation de 1,3 % comparativement à dimanche et du plus faible nombre de nouveaux cas depuis le 10 mai.

C'est également le dixième jour de suite pour lequel le nombre de nouveaux cas est inférieur à 400.

Toutefois, seuls 9155 tests de dépistage ont été effectués au cours des dernières 24 heures, bien moins que la cible provinciale de 20 000 tests par jour.

Le nombre d'éclosions dans les centres de soins de longue durée a augmenté à 276, soit sept de plus que dimanche.

Le nombre de décès liés à la COVID-19 est d'au moins 1904 (+23) en Ontario, selon la santé publique. Des données plus récentes compilées par CBC font état de 1986 morts.

Tout comme pour dimanche, la province recense ainsi son plus faible nombre quotidien de décès en plus d’un mois, soit 23.

La COVID-19 en chiffres en Ontario (18 mai)

  • Nouveaux cas : 304
  • Nombre total de cas : 22 957
  • Guérisons : 17 638
  • Personnes hospitalisées : 972
  • Patients aux soins intensifs : 174
  • Patients sous respirateur : 133
  • Épicentre : 62,9 % des Ontariens infectés résident dans le Grand Toronto
  • Âge moyen : 42,3 % des Ontariens infectés ont 60 ans ou plus

Près de 77 % des Ontariens infectés sont maintenant considérés comme guéris.

Déconfinement

Alors que nombre de commerces pourront rouvrir leurs portes au public mardi dans le cadre du plan de déconfinement de Doug Ford, ce dernier a promis de surveiller de près la courbe des cas.

M. Ford doit aussi indiquer mardi si les écoles rouvriront ou non avant la fin de l'année scolaire. Nombre d'experts affirment que l'Ontario devrait reporter tout retour en classe au mois de septembre.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Société