•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un service de répit pour les familles avec enfant autiste en Abitibi-Témiscamingue

Le directeur général de la Société de l'autisme de l'Abitibi-Témiscamingue, Tommy Bedard

Le directeur général de la Société de l'autisme de l'Abitibi-Témiscamingue, Tommy Bedard

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

La Société de l’autisme de l’Abitibi-Témiscamingue va mettre en place un service de garde d’urgence à ses membres.

Dès lundi, les parents peuvent appeler l’organisme et s’inscrire sur une liste pour garder leur enfant.

Il s’agit d’un service de répit très attendu par les familles, explique le directeur Tommy Bedard.

D’après un sondage réalisé par l’association, le besoin pour ce service est présent auprès des membres qui sentent la fatigue et l’épuisement.

Lundi on va recevoir notre première personne, on fait ça comme une phase de test pour voir si c’est fonctionnel, si tout va bien, après notre première semaine de test, on va ouvrir à nos membres qui ont besoin.

Tommy Bedard

On ne peut recevoir que deux personnes par jour pour l’instant, compte tenu de la distanciation, on peut étirer a trois par jour, mais ça sera à voir avec le temps. Ceux qui ont besoin de répit vont devoir prendre rendez-vous pour construire un horaire pour essayer d’offrir le service à toute personne qui en a besoin, précise Tommy Bedard.

Selon lui, la problématique est que les personnes autistes ne comprennent pas pourquoi ils doivent rester aussi longtemps à la maison. Il y a beaucoup d'outils qui permettent de leur présenter qu'est-ce que la COVID-19, mais comme la plupart des gens, rester trop longtemps à la maison, on a besoin de retourner à nos activités, de voir les gens même si on dit que les personnes autistes n'aiment pas les communications et les fréquentations, bien au contraire, elles sont très heureuses d'être ensemble, elles le vivent de façon différente, mais elles sont tout à fait heureuses de venir voir des gens.

Tommy Bedard affirme que des mesures sanitaires seront mises en place dans les locaux de l'association.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !