•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Célébration virtuelle pour la première semaine de la Fierté de Clare, en Nouvelle-Écosse

Le drapeau arc-en-ciel, emblème de la lutte pour les droits LGBTQ.

Le drapeau arc-en-ciel.

Photo : iStock photo

Radio-Canada

C’est en format virtuel que Clare, en Nouvelle-Écosse, fêtera sa toute première semaine de la Fierté. La pandémie de coronavirus et les règles de distanciation sociale forcent les organisateurs de l’événement à tenir la célébration en ligne, mais ils se disent convaincus que ce changement de programme leur permettra de rejoindre encore plus de gens.

Fierté Clare se déroulera du 8 au 12 juin 2020 et pourra être suivie sur la page Facebook de Fierté CLARE Pride (Nouvelle fenêtre).

Le slogan, approprié aux circonstances, est « Loin physiquement, proche du coeur ».

Une personne parle au micro et deux autres se tiennent à ses côtés alors que le drapeau arc-en-ciel est hissé sur un mât.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le drapeau arc-en-ciel a été hissé pour la première fois à Clare le 15 mai 2019. De gauche à droite sur la photo : Evelyn LeBlanc-Joyce, Tristan MacAlpine et Natalie Robichaud (au micro).

Photo : Courtoisie de Charlene Dela Cruz

Cette première semaine de la Fierté s’effectue avec la participation de la Municipalité de Clare, de la Société acadienne de Clare et de l’Université Sainte-Anne, et en partenariat avec des organismes ou programmes nationaux comme Le Réseau Enchanté et #JeunesEnAction.

Tristan MacAlpine, un étudiant de l’Université Sainte-Anne à Pointe-de-l’Église, a fait les premières démarches pour mettre sur pied Fierté CLARE Pride.

Il croit que de tenir cette semaine de festivités en ligne permettra de rejoindre beaucoup plus de gens. Il remarque que, déjà, des festivals internationaux de la Fierté ont fait circuler l’information sur Fierté Clare sur les réseaux sociaux.

On me demande souvent si je souhaite m’installer dans une plus grande ville. Je réponds que je ne vais nulle part pour l’instant. Les choses changent en Clare et je suis reconnaissant de pouvoir aider à faire changer les choses, déclare le jeune homme, qui a grandi à Clare.

En mai 2019, Clare hissait pour la première fois le drapeau arc-en-ciel. Natalie Robichaud, la présidente de la Société acadienne de Clare, avoue avoir été renversée de la quantité importante de messages positifs reçus de la communauté.

C’est en novembre dernier que Tristan MacAlpine l’a approchée pour commencer à organiser une première édition de Fierté CLARE Pride.

Membre du comité organisateur, Natalie Robichaud se réjouit que la région embrasse la diversité.

En Nouvelle-Écosse, les francophones sont un groupe minoritaire et parfois marginalisé. La communauté LGBTQ2 est aussi une minorité et très souvent marginalisée. Pour se rendre plus fort, il faut qu’une communauté embrasse la diversité et l’inclusion, déclare-t-elle.

Nous sommes également enthousiastes de tenir cet événement en ligne, qui renforcera l’esprit de l’inclusion. Nos activités sont ouvertes à tout le monde, de partout, souligne-t-elle.

Avec des renseignements de Haley Ryan, CBC

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.