•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LCH : le règlement d'un litige pourrait coûter des milliers de dollars aux équipes de la région

Partie de hockey.

Les trois ligues de hockey junior majeur canadiennes règlent à l’amiable, pour 30 millions de dollars, un recours collectif intenté par des joueurs qui réclamaient le statut de salariés.

Photo : Pixabay

Tanya Neveu

Les deux équipes de hockey junior majeur de l'Abitibi-Témiscamingue pourraient devoir débourser une somme de 250 000 dollars chacune à d’anciens joueurs.

Le recours collectif de 1000 anciens joueurs de la Ligue canadienne de hockey (LCH) a connu un règlement à l’amiable pour la somme de 30 millions de dollars.

Ces joueurs réclamaient le statut de salariés au sens du Code du travail.

La LCH indique ne pas être en accord avec les demandeurs, mais avoir choisi la voie du règlement à l'amiable afin de mettre fin à des procédures longues et coûteuses.

Le recours n'a toujours pas été ratifié par un juge.

Depuis le dépôt des actions collectives en 2014, le statut des joueurs de hockey junior a été clarifié dans les législations provinciales. Ils sont considérés comme des étudiants-athlètes amateurs, et non comme des salariés.

« L'action collective a été réglée un mois avant la pandémie. Les équipes étaient donc au courant de l'implication financière du règlement. La pandémie de la COVID-19 crée évidemment un autre type d'enjeu complexe qui est complètement nouveau et il est certain que nous allons travailler avec nos équipes et explorer toutes les options sur la table pour pouvoir les aider à passer au travers », Maxime Blouin, directeur de communications, LHJMQ.

Les présidents des deux clubs de la région sont au fait de ce règlement. Ils ont toutefois reçu la consigne de ne pas commenter la situation pour le moment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Hockey