•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un rendez-vous jazz virtuel chaque jeudi soir

Un saxophone dans un éclairage chaleureux, rose et violacé

Apart Together propose huit concerts jazz virtuels.

Photo : iStock

Jazz Winnipeg propose une série de concerts jazz sur sa page Facebook chaque jeudi soir pour compenser le report du Festival international de Jazz de Winnipeg.

Alors que plusieurs organismes du milieu culturel avaient déjà pris ce tournant virtuel, Jazz Winnipeg est désormais du lot avec la série Apart Together, lancé le 7 mai.

Pour Angela Heck, directrice générale de Jazz Winnipeg, le tout s’est mis en place très vite. Le projet est arrivé assez rapidement. Après avoir décalé le festival à cause de la pandémie, on voulait tout de même créer des opportunités pour permettre aux gens d’aller à la rencontre des musiciens, dit-elle.

Deux concerts ont déjà eu lieu. Le premier mettant en vedette le Papa Mambo Quartet et le second proposant une immersion dans l’univers blues de Big Dave McLean.

D’une durée de trente minutes, les spectacles virtuels sont présentés par Michael Wolch, qui est aussi responsable de la programmation.

Selon Angela Heck, dès le premier concert en direct, la communauté était tout aussi présente que comblée, ce qui confirmait qu’ils allaient dans la bonne voie. 

Les retours sont fantastiques. Les commentaires que l’on voit lorsqu’on est en direct sont vraiment encourageants. Ça nous démontre à quel point la musique est importante dans la vie des gens, dit-elle.

On fait ce qu’on peut

Le 28 mai, Laurent Larry Roy accompagnera la chanteuse Jennifer Hanson pour l'un des spectacles de la série qui en comptera huit pour le moment. Les choses pourraient toutefois changer, dépendamment du succès de l’initiative.  

Pour Laurent Roy, qui est aussi professeur de musique à l’Université du Manitoba, c’est une chance de pouvoir participer à ce genre de projet.

C’est fantastique de leur part de nous offrir cette opportunité, de partager un peu de musique avec le public qu’on ne pourra pas voir prochainement. Ça risque de continuer pour plusieurs mois comme ça donc on se doit de trouver ce genre d’alternative, partage-t-il.

L'artiste Laurent Roy pose pour la caméra.

Laurent Roy

Photo : Radio-Canada / Colombe Fortin

Il participera d’ailleurs à une initiative similaire du côté de Calgary. C’est pour lui la moindre des choses que de continuer de stimuler un public fidèle, et ce, malgré la crise.

Ça nous fait plaisir, n’importe quelle contribution que l’on peut offrir, on est content de donner de notre temps et de notre talent. On fait ce qu’on peut, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Musique